lundi 21 mars 2011

Clochers, minarets et éoliennes

Des commentaires tombés sur mon petit mot sur le droit de vote m'incitent à poser une autre question, liée celle-là à un référendum qui a eu lieu en Suisse, et qui concerne les minarets. Tout le monde est au courant, je pense, que les Suisses ne veulent pas de minarets chez eux. Je crois d'ailleurs qu'ils ne sont pas les seuls à l'avoir dit, ou tout au moins à l'avoir pensé.

En France - comme dans d'autres pays - il y a des citadins qui vont s'installer à la campagne pour être au calme. Quand ils se font tirer de leurs rêveries par la sonnerie des cloches de l'église du coin, il leur arrive d'être très mécontents, presque aussi mécontents que du cocorico du coq qui les réveille à l'aube.

A ce moment ils intentent un procès, et contre le coq, et contre l'église, afin que tout le monde se taise pour qu'ils puissent dormir sur leurs deux oreilles.

Puisqu'on ne veut pas de sonnerie de cloches des églises, pourquoi faudrait-il installer des minarets d'où les muezzins appelleraient à la prière un certain nombre de fois par jour? Est-ce que les cloches des églises dérangent plus qu'un appel à la prière incanté?

Et le bruit des éoliennes dans tout cela? On n'en veut pas non plus, et la question, pour aussi farfelue que cela puisse paraître, est d'ordre religieux, car les éoliennes appellent à prier le dieu Eole, le maître des vents des anciens grecs. Il y a d'ailleurs de plus en plus de gens qui le vénèrent depuis les récents évènements dans une certaine centrale nucléaire.

Et bien entendu, il y a ceux qui sont pour, et ceux qui sont contre, tout comme avec les minarets et les clochers de nos églises. Et souvent, là aussi, on va devant les tribunaux, même avant d'ériger ces édifices à la gloire d'Eole.

Finalement, c'est peut-être le bruit qui dérange les Suisses. Pas la religion.

***

Je ne bloguerai probablement pas beaucoup ces jours-ci. Trop de travail, un peu trop de fatigue aussi, sans doute, m'empêchent d'avoir quelque chose à dire. Mes visites seront très limitées aussi. Je vous laisse donc méditer sur la question des minarets, clochers d'église et éoliennes pendant quelque temps. A moins, bien entendu, qu'un commentaire me fasse sortir de ma torpeur, et m'oblige à écrire quelques lignes de nouveau.

28 commentaires:

Olivier a dit…

Vivant pas loin de la Cathédrale d'Evry, de la grande mosquée d'Evry , de mon ventilateur et de pigeons, et ben le matin je tuerais bien les pigeons qui roucoulent des que le soleil se lève, mon ventilateur ne ventile plus rien (il me sert d'antenne d’intérieure, réel) et le reste ne me gène pas.

Olivier a dit…

je me permets de rebondir sur le vote et l'abstention.....notre brave président vient lui même de donner comme ordre au adhérent de l'UMP de s’abstenir de voter en cas de duel entre PS et FN.....C'est très républicain ce ni-ni, et après on s’étonne que les français préfèrent aller voir un match de Foot Us plustot que d'aller voter....

SusuPetal a dit…

Minä sitten pidän noista tuulimyllyistä, ne ovat siroja, jylhiä, kauniita.

Solange a dit…

Je crois que ce qui dérange surtout c'est le changement dans nos petites habitudes. Bon repos.

ELFI a dit…

ici.. les cloches ne sonnent plus beaucoup et plus partout.. sauf au cou des vaches.. et encore.. les chiens ne peuvent plus aboyer et les chats plus miauler, les voisins sont très à l'écoute!....et nous, nous taisons aussi!

Bergson a dit…

finalement il faut être contre tout et si ça ne suffit pas faisons une manif contre le vote blanc car une feuille rayée de noire reste un vote blanc

Suzanne & Roger a dit…

Je pourrais te faire poser la question différemment , en écologie où est l'acceptation des barrages hydroélectrique via les éoliennes !
tu vois n'importe où les questions se posent et les réflexions sont différentes selon les endroits !

Simo a dit…

je passe seulement te saluer et te souhaiter une bonne et heureuse nuit.

Peter a dit…

Test. (... vu mes problèmes).

Peter a dit…

Encore un test. Désolé.

Thérèse a dit…

Ici on entend les cloches d'écoles, on entend les vaches lorsqu'elles tardent à être traites... les appels des minarets? Pas encore. Les éoliennes? Pas encore non plus mais faute au vent. Les panneaux solaires, eux, ne font pas de bruit.
Par contre les journaux et les blogs font du bruit sur tout cela et c'est bien. A chacun de s'informer.
Sur les éoliennes, je n'arrive pas à déterminer leur rendement ni où le profit va...
Quand aux élections: remuons-nous.

claude a dit…

Dans ce monde il y a des choses qui se passent pour lesquelles on est contre des des choses qui ne se passent pas pour lesquelles on est pour.
Il y a des inconvénients à vivre à la ville comme il y en a à vivre à la campagne.
Le vote n'est pas obligatoire dans notre pays mais il devient un devoir quand les r"ésultats d'un premier tour tournent au vinaigre.
Moi quand je vais voter, c'est pour voter pour quelqu'un, je ne me déplace jamais pour voter pour personne. Je serais du genre comme Olivier le dit, à tout faire ou même rien plutôt d'aller voter pour des gens qui n'ont rien à foutre de savoir si t'es contre les éoliennes et les minarets ou pas.

Miss_Yves a dit…

Les citadins (écolo ?)qui s'installent à la campagne "pour être au calme"et qui font des procès aux coqs (comme au moyen -âge où l' on faisait des procès aux animaux!)sont assez représentatifs de l'individualisme , voire de l'égoïsme ordinaire en faisant fi des agriculteurs et de leur mode de vie ...
Quant à se plaindre du bruit des cloches, je trouve cela cloche!
(C'était une parenthèse)

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

COUCOU moi je suis si contente de ne pas voir ces choses car je n'aime pas mais alors pas du tout*
MAis enfin que faire encore!!!
IL y a déjà tant de choses qui doivent être faites.
BISE

Marguerite a dit…

Depuis que Peter a des problèmes il n'a jamais autant mis de messages dans ma boîte et j'avoue que j'aime bien qu'il me spamme ainsi même si sa conversation n'est guère variée en ce moment, il est si courtois et a si peur de déranger mais sait bien qui sont ses vrais amis.

Marguerite a dit…

Ceci dit ce serait plus discret s'il faisait ses tests sur des messages anciens ce serait plus discret.
PETER ! On t'aime !

Marguerite a dit…

Nous devons avoir la même source / Eole et l'utilisation du vent. Alors ce qui était interdit ou outrancier ou irrespectueux ou inimaginable autrefois ne l'est plus aujourd'hui.
Entendre un coq à la campagne ou dans le bled ne me dérange pas mais les inséparables de mes voisins que j'entendais fenêtres fermées me gênaient beaucoup car dans la nature ici il n'y a pas d'inséparables mais des merles, des palombes ou des pies...

Marguerite a dit…

Tu savais que Peter est suédois ?

Mick a dit…

All I can think of to say is not much to do with the subjects at hand. Just a fine song by Muddy Waters called "Blow Wind" ... well that and the fact that incomers should not be allowed to change anything until they've resided in the area for at least a decade.

isopeikko a dit…

On hyvä että on isoja tuulettimia, niin ei tule niin kuuma :)

Anonyme a dit…

J'ai un coq, un clocher mais pas encore d'éoliennes en vue dans ma petite campagne.
Repose toi bien !!!

delphinium a dit…

je ne vais pas polémiquer sur le vote des Suisses contre les minarets. Il y a des facteurs socio-historiques qui ont fait que le résultat a été ce qu'il a été. Je pense que fondamentalement, l'être humain a peur du changement. Les personnes qui ont accès à une bonne information, qui réfléchissent, qui ont des opinions peuvent voter en toutes connaissances de cause. Les personnes qui n'ont pas accès à la bonne information, qui se font polluer par des thèses extrémistes auront un vote musclé.

C'est notre devoir à toutes et tous de ne pas laisser les extrémismes prendre la place des partis et des opinions plus nuancés. Mais il est clair que si nous ne votons plus, si nous sommes contre tous, si nous geignons continuellement, ça ne va pas aller.

Quant aux éoliennes, je suis totalement pour. Comme je suis aussi pour l'hydraulique. Un peu moins pour le nucléaire. Mais il faut arrêter de se voiler la face. Notre mode de consommation ne change pas beaucoup, nous continuons de consommer de l'énergie à outrance. En Suisse, depuis l'accident nucléaire au Japon, nos autorités remettent la question du nucléaire au centre des débats et certains veulent un moratoire. TANT MIEUX!!! un moratoire. Et quoi? si on ne peut produit plus en Suisse, on va importer de France. Et tout le monde sait que si une centrale pète en France, ce ne sont pas les Alpes ou le Jura qui vont stopper l'arrivée du nuage radioactif sur nos tronches.

Parfois je me dis que nous devenons de plus en plus stupides...
Parfois seulement, heureusement que ce n'est pas tout le temps.

Il paraît que le nuage radioactif japonais arrive aujourd'hui sur la Suisse. Ma secrétaire est malade. Je suis presque sûre qu'elle n'a pas osé sortir de chez elle... et puis voilà, je me tape tous les paiements et tout le reste. Vive la Suisse, le vin blanc, les sushis, les Japonais. etc...

claude a dit…

Je m'en vais de ce pas ramasser mes dernières salades et mes choux belges. On ne sait jamais.
T'esoùHélienne !!!

Marguerite-marie a dit…

moi j'aime les éoliennes avec leur air de sauterelles...je n'ai rien contre les cloches et les coqs, ni d'ailleurs les minarets alors il est où le problème? Pour moi il est contre tous ceux qui passent leur temps à rÄler contre tout mais qui n'ont même pas une idée de ce que serait leur vie de confort SANS ce tout...

JPS a dit…

Prises de tête inutiles..il n'y a qu'un seul dieu: PéTROLE..

beatrice De a dit…

Je préfère le Dieu du Vent aux autres religions dictatoriales. Ceui-là au moins, ne fait pas de dégât dans les âmes.

beatrice De a dit…

Pour Delphinium.
Vive aussi le chocolat... Malgré toute l'eau qu'il faut....

beatrice De a dit…

Une petite histoire.

dans un voyage à Istanboul, je me suis faite réveillée par ce que je pensais être une radio. Je me suis dite * quel est cet idiot qui met sa radio trop fort*. Quand j'ai réalisé que c'était l'appelles à la prière... je ne me suis plus jamais réveillée.... à 1heure du matin. Mon inconscient avait accepté la culture du pays. Ce que devrait faire toute personne, où qu'il soit. A certains, si on leurs donne la main, ils prendront le bras, si on leurs donne le bras, il prendrons toute la personne.

Une autre petite histoire.
C'était en Inde. Impossible de dormir ! Un haut parleur diffuse dans la rue. Nous allons voir, ma copine et moi et arrivons dans un temple Sick, gens accueillants, grand silence à l'intérieur.

Il faut faire du bruit pour attirer le passant. Moi je choisit le Dieu du vent.