mercredi 9 mars 2011

La château de Robert

Je n'ai jamais rencontré mes beaux-parents, morts tous les deux avec quelques mois d'intervalle il y a une quarantaine d'années.

Grâce à DD j'ai trouvé la maison où est né Robert, qui n'y a pas vécu longtemps d'ailleurs, quelques mois ou quelques années peut-être, avant de déménager un peu plus loin avec les autres membres de sa famille, plusieurs années avant de se marier avec celle qui devait devenir la mère de DD et ses frères.

La maison parait abandonné avec ses volets fermés, mais la toiture a l'air d'être en bon état.

Peut-être est elle habitée par des vacanciers pendant les mois d'été. On peut l'espérer.

15 commentaires:

Olivier a dit…

retour sur les traces de son passé. Cette maison semble en effet bien entretenu et tres belle, par contre le portail de l'entree laisse a desirer ;)

ALAIN a dit…

Quand on revoit la maison de son enfance, on trouve parfois qu'elle a bien changé, et qu'on aurait mieux fait de ne pas y retourner.

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

TU sais revoir sa maison d'enfance que d'émotion je trouve.
Puis c'est le retour du passé
Bonne journée

claude a dit…

Il est beau le château de Robert.
Un retour sur le passé peut faire mal ou faire du bien. La maison de mon enfance est celle de mes grands-parents dans le Berry, Jusqu'à la dernière fois, quand j'allais au hameau de Maimbtray, je ne voulais pas aller voir cette maison, que nous appelions le "château", (c'est drôle). Mais en septembre 2010 quand jai emmemé ma Maman dans son pays natal, elle a voulu le voir le château. On est passé devant en voiture, j'ai juste donné un coup d'oeil furtif et ai eu un pincement au coeur.
Il faut espérer que les volets du château de Robert s'ouvrent à la belle saison

Cergie a dit…

Quant à y voir un château... Le regard des enfants est beaucoup plus grand que leur taille et parfois ils sont déçus lorsqu'ils sont adultes ou même vieillards de revenir sur les lieux qui leur semblent alors moins magiques, moins immenses, moins poétiques.
Comme je n'ai pas des souvenirs d'enfance contre lesquels on ne peut lutter, je ne suis pas déçue par cette maison et ses abords et dépendances qui semblent pleins de possibilités pour une bande de joyeux gaillards.

Miss_Yves a dit…

J'ai cru, d(après le titre que c'était celui de Robert Le Diable...
(qui, lui me rappelle des souvenirs d'enfance)

Beaucoup de fantômes dans les maisons d'autrefois, que l'on veut revoir.
(réponse sur mon blog)

Solange a dit…

Belle grande maison, qui ne mérite pas l'abandon.

Mick a dit…

It looks like someone backed over the barbed wire fence.

isopeikko a dit…

Porttina piikkilankaa.

Sciarada a dit…

Ciao Hélène, questo è un bellissimo viaggio nei ricordi!

Anonyme a dit…

Je suis étonnée de voir la maison de naissance de mon grand père. J'ignorais qu'il était né à Allouville. Si tu as d'autres éléments j'aimerais que tu me les fasse parvenir ; cela m'interesse beaucoup. Merci
Angélique

Jim a dit…

Looks a little sad

Julie a dit…

J'aime ces vieilles bâtisses du temps d'avant.
Elles m'aident aux vagabondages ainsi que tes mots qui ouvrent la porte aux anciens.

Moi, j'aurais passé les grillages, serais aller voir de plus prés ce qu'il s'y passe.Mais bon, c'est pas très poli, non plus. ;-)))

Thérèse a dit…

Meme premier reflexe que Miss Yves...
J'aime beaucoup ce genre de demeure compare a un manoir ou a un chateau, avec les sous qui vont avec pas de probleme...
C'est bien de retracer le passe.

Kutuharju a dit…

Perhaps, Robert lives there & DD's Mum joins him every now and then for a party. They keep the shutters down to keep the greedy eyes & ears outside...