samedi 26 mars 2011

Les fèves de cacao

Je sais qu'Olivier a vu et réagi à un article qui dit que la fabrication d'un bout de chocolat consomme 10 000 litres d'eau. Olivier confirme qu'il n'est pas écolo et qu'il continue de manger du chocolat. Il en a besoin pour vivre.

Olivier est donc quelqu'un de potentiellement dangereux, car la planète manque cruellement d'eau.

Je sais qu'Olivier mange plusieurs bouts de chocolat par jour. Il m'a dit ne pas pouvoir s'arrêter à un seul. Peut-être nous confirmera-t-il le nombre exact, pour que nous sachions combien il consomme de l'eau par jour en mangeant du chocolat.

Mais comme le chocolat ne lui suffit pas, il boit aussi, selon les recommandations d'usage 1.5 litres d'eau par jour, ce qui sur une année normale fait 365*1.5l = 547.5 litres par an, sauf bien entendu les années bissextiles où il faut ajouter 1.5l. Je me demande d'ailleurs s'il a vraiment besoin de cette eau, vue la quantité qu'il avale en mangeant son chocolat.

Olivier, que je considère, bien que ne l'ayant jamais vu, comme quelqu'un de propre, prend au moins une douche par jour. Une douche c'est 60 litres d'eau selon certaines sources. Sur l'année cela fait 365*60=21 900 litres (sauf les années bissextiles).

Jusque là, cela ne fait pas beaucoup par rapport au chocolat qu'il mange. Considérons qu'Olivier mange seulement cinq bouts de chocolat par jour, et qu'il consomme ainsi 50 000 litres d'eau par jour, cela fait sur une année 365*50 000 litres, soit 1 825 000 litres d'eau par an. Oublions les années bissextiles.

Incroyable. Manger 5 bouts de chocolat consomme 833 fois plus d'eau que de prendre une douche. (1825000/21900=833.33)

Olivier! Si tu as honte de laisser le robinet couler lorsque tu te laves les dents après avoir mangé tes cinq bouts de chocolat, laisse tomber. Ce n'est qu'une goutte d'eau dans la mer comparé à ce que tu fais en consommant ton chocolat quotidien.

Hé, Olivier! Tu veux encore un bout de chocolat ou tu me le laisses?

30 commentaires:

Roger Gauthier a dit…

Toujours aussi incisive, chère Hélène ! Et souvent avec raison, d'ailleurs.

Quant à l'eau, je suis et je demeurerai perplexe tant la question est complexe. Par exemple, je considère que faire pousser des légumes dans les déserts américains en détournant le Colorado et le Mississippi, alors qu'on peut les faire pousser ailleurs à coût beaucoup moindre en eau, est un crime.

Dans un endroit comme le Québec, ce qui est incorrect, c'est d'utiliser de l'eau potable en grande quantité pour tout, y compris des chasses d'eau consommant quatre fois plus d'eau qu'en Europe ! De l'eau qu'il faut re-traitrer par la suite avant de la rendre dans l'environnement. Cette eau, cependant, ne disparaît pas.

Le Québec contient des quantités effroyables d'eau douce. De quoi fournir, je ne sais trop, peut-être le quart de toute la planète ? Cette eau, toutefois, ne sera jamais exportée, il n'en est pas question. Les disparités sont donc très grandes, et le gaspillage des uns, quoique condamnable, ne change rien à la situation des autres, dans notre cas.

N'empêche, tu as raison. Le problème de l'eau doit être envisagé sérieusement, et la seule façon d'en venir à bout, pour les régions ou les pays ou continents (selon le cas) qui en manquent, est un plan concerté, rationnel, d'économie d'eau.

Petit fait divers : À Montréal, plus de 40 % de l'eau potable se perd inutilement dans les conduites souterraines qui fuient de partout...

Devant chez moi, un lac (gelé). Derrière, une petite rivière (gelée). Sous la maison, une immense nappe aquifère pratiquement vierge, où je m'approvisionne. Toute cette eau, strictement pour consommation locale.

Nous sommes donc parmi les chanceux qui ne manqueront jamais d'eau. Mais cela n'est nullement une raison de polluer l'environnement ou de gaspiller.

Roger

hpy a dit…

Roger, tu as tout à fait raison dans les deux cas. Premièrement je suis incisive, et deuxièmement, la question de l'eau est vitale. Mais ce n'est pas en essayant de nous donner mauvaise conscience quand nous mangeons du chocolat qu'on trouvera une solution au problème. On risque même d'arriver à l'opposé de ce que l'on souhaite, car ça finit par
a) ridiculiser la question
b) nous énerver.
Vive le chocolat et l'eau propre.

delphinium a dit…

MDR!!!! La plupart des futurs conflits armés auront pour cause la problématique de l'eau. Il paraît, c'est ce que les politologues et les géopolitiques disent. Je pense qu'ils ont raison. Mais cela ne m'empêche pas de manger du chocolat. Je n'en mange pas tous les jours et un carré à la fois, il faut savoir déguster le bon chocolat suisse. Quant aux douches, j'en prends une tous les matins, et parfois je prends un bain le soir parce que je suis fatiguée et cela me détend les muscles après des journées harassantes. En contrepartie, j'utilise les transports publics et je n'ai pas de voiture à mon nom. Donc je ne pollue pas beaucoup de ce coté-là.

Fait soif, j'ai raté l'apéro.
:-(

beatrice De a dit…

En Suisse, on a la chance d'avoir beaucoup d'eau. Serons nous un jour envahis pour ce précieux liquide. Allez savoir. En Syrie, les norias ont de la peine à tourner. La Turquie ayant construit des barrages. Ca c'est aussi un crime. je ne parle pas des frères ennemis.

Je n'ai jamais vu autant d'eau qu'en Norvège, ça ruisselle de tous les côtés.

Mais c'est nous qui fabriquons le ... chocolat suisse.

Les fèves de cacaos, je connais bien... après avoir monté une vitrine culturelle sur le sujet.
Je viens de donner mes *surplus* ( photos, prospectus ) à une institutrice du collège d'à côté. Toute contente, elle vas donner un petit exposé à l'occasion de Pâques à ses petits élèves. Faudra que je lui amène quelques fèves.

Vous pouvez visiter le musée de la fabrique de Broc... Nestlé, Peter, Cailler, Kolher, avec dégustation à la sortie. Le musée de l'Alimentarium (musée monté par Nestlé), à Vevey. Permis de prendre des photos.
Du côté de Neuchâtel, la fabrique des barres de Ragusa.

beatrice De a dit…

Evidemment, si on parle de chocolat, il a fallu que je ramène ma fraise ! Avez-vous déjà goûté le chocolat à la fraise ?

ELFI a dit…

j'habite en suisse et..je n'aime pas le chocolat suisse.. je vais parfois en France pour en acheter..une marque française naturellement..

Suzanne & Roger a dit…

Si on parle d'eau , la question ne sera pas réglé ce matin, mais le chocolat je suis partante pour le déguster en tout temps et de toute manière !

Daniel a dit…

Eh! Bé! c'est du beau tu fais de la délation....lol
Si la chose se vérifie, nous allons devoir sévir et supprimer le chocolat à olivier!!! NA!
Tu as l'air d’être super doué pour les Maths, combien d'eau de mer les centrales japonaise vont elles polluer avants que la dispersion soit tel qu'il n'y u plus aucun danger ???
Aller Bon weekend A + :))

Thérèse a dit…

On peut tous se reconnaître quelque part:

37 gallons of water to make a cup of coffee
31 gallons of water to make a glass of wine
18 to grow an apple
39,090 gallons of water to make a car.
72 gallons of water to grow two eggs
1.5 gallons to make the average plastic bottle
The water footprint of a pound of beef is 1,500 gallons

Pour ceux qui lisent en français on peut commencer par ici...

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Je suis là il en reste un peu pour moi ? OUI je vis de chocolat je vois du chocolat la nuit et j'adore ton chocolat.
DES fèves de chocolat une superbe idée pour mon petit ventre.
Je t'embrasse alors des bisous de chocolat pour toi

Thérèse a dit…

Je bois du café, du vin, de l'eau. Je mange des pommes
Café, vin et eau, je bois.
Pommes, je mange, boeuf une fois par semaine
Voiture, j'en conduis une
Oeufs je consomme
Bouteilles en plastique, très très rares à la maison
Je vis, Mea culpa!

Ina a dit…

Chocolat - moi aussi j'en ai besoin pour vivre.
Mutta eikö kaikki vesi palaa aina luonnon kiertokulkuun niin että lopulta ekologinen kysymys on vain siitä paljonko energiaa kuluu käytetyn veden puhdistamiseen? Vettä kuluu meilläkin koko ajan kun lamppu palaa ja kuluttaa vesivoimalla tuotettua sähköä. Olivier voi minun puolestani syödä suklaata aivan rauhassa - niin minäkin teen.

beatrice De a dit…

Même si Elfi n'aime pas le chocolat... suisse... chaque fois que je vais en France, avant de me dire *bonjour*, les orpailleurs me disent * t'as amené du chocolat * ?

Miss_Yves a dit…

et le Kopi luwak ?
Content-il de l'eau ? Il peut avoir un goût chocolaté.;olivier en consomme-t-il ?

observers.france24.com/fr/content/20100716-cafe-plus-cher-monde-est-base-crottes-kopi-luwak-indonesie

Mick a dit…

What? Someone has chocolate?

namaki a dit…

Tu crois vraiment que tu vas nous donner mauvaise conscience "verte" ? Rien que de te lire m'a fait saliver ... et je suis en train de résister dur dur pour ne pas descendre, aller au cellier et me prendre un carré noir ... et oui comme tu vois j'essaie de ne pas l'avoir sous la main ... trop tentant !

Marguerite-marie a dit…

je ne mange pratiquement pas de chocolat et peut définitivement m'en passer...alors pour faire un effort je ne me laverai plus???
Olivier n'écoute pas ceux qui veulent te brimer, sans son chocolat pas de photo alors que deviendrons-nous???

isopeikko a dit…

Nuo eivät ole kovin houkuttelevan näköisiä...

Olivier a dit…

Je demande un droit de réponse ;)) Pour du chocolat je donnerais tout, je vendrais tout....Si j'ai le choix, j’arrête de me laver en échange d'une plaquette de chocolat, je ne ferais plus la vaisselle pour des oeufs de pâques, je ne boirais que du vin (et plus d'eau) pour des truffes aux chocolats...et puis apres moi le deluge (de chocolat)

Trotter a dit…

Bonsoir Hélène! Pas du chocolat pour moi... Ma fille dit qu'il faut être au moins 70% cacao et ça est affreusement amer... ;))

Blogtrotter Two est en train de partir de la Côte d’Azur 2010; mais il y a une belle surprise à voir avant de partir… Amuse-toi et aie une extraordinaire semaine!!

claude a dit…

Hell'eau Hélène !
Après le vent, l'eau maintenant.
Perso, je ne mange pas de chocolat, mais mon Chéri oui.
Moi, je fais attention à l'eau.
Je récupère l'eau de pluie pour arroser le potager et l'eau de lavage des légumes pour mes plates et fleurs. Je ne prends pas de bains mais des douches. Parc ontre je bois de l'eau dans la journée.
Que ferions nous sans eau ? hein !
Nous serions "chocolat" !!!

Marja a dit…

Excellent! ... faut que j'aille acheter du chocolat!

Cergie a dit…

Ces fèves on dirait de vieux chicots. En Côte d'Ivoire malgré mon jeune âge j'avais l'oeil pour reconnaitre les plants. A Cacao en Guyane les cacoyers ne poussent pas bien, un comble. Par contre pour le souvenir j'ai photogaphié une cabosse dans le village de Kaw sur le marais du même nom, qui se prononce pas comme ça s'écrit mais Kô.

ALAIN a dit…

Et pour le chocolat au lait, il faut combien de vaches ?

Marja a dit…

... mais Alain, on ne tue pas de vaches pour le chocolat ... ... n'est pas, HPY?

Marja a dit…

... N'est-CE pas, HPY?
(manque de chocolat! ;)

Bergson a dit…

ok je suis d'accord je ne prendrais plus de douche et ne boirai que du vin

Fifi a dit…

Quelle est la grandeur du "bout de chocolat", faudrait savoir !
:-)

Fifi a dit…

Suite à ton commentaire j'ai changé mon titre, Hpy :-)

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

TU peux me faire un chocolat ?????????