mardi 10 novembre 2009

Un héron


Ils ne sont pas faciles à choper, les hérons. Celui-ci devait être transi par le froid et le brouillard pour ne pas s'envoler - comme tous ses copains et copines - quand je me suis arrêtée pour le viser.

Les hérons ne sont pas chassables, autrement qu'en images.

***

Le vieux surveillant bossu, vêtu de son éternelle blouse grise, scrutait inlassablement le rivage, dans l'attente d'une visite d'une de ses anciennes pensionnaires.

Maintenant il avait le temps de penser à l'époque où il était encore jeune. C'était le bon vieux temps, et pourtant déjà à cette époque-là les pensionnaires qui étaient toutes plus jeunes que lui, l'avaient trouvé si vieux, si courbé, si gris.

à suivre ? ...

18 commentaires:

alice a dit…

Cet oiseau me fait toujours penser aux vieux surveillants bossus en blouse grise de mes années de pension...

Chez Madeleine a dit…

Une solution!!! Procure lui du viagra... lol

Bonne journée :)

☼ FRANCE ☼ a dit…

Oui mais tu as donc réussi la photo est là alors contente!

Miss_Yves a dit…

Gris, gris...Nostalgie...

Bergson a dit…

j'ai du aller en étude avec

pourtant d'aucuns diront qu'elle fait beaucoup plus jeune

claude a dit…

Ce n'est pas le mien qui est arrivé juqu'aà chez toi, je l'ai revu encore hier. Il était si près de la route en compagnie de qq vaches que j'aurais pu faire encore une meilleure photo.
J'ai bien aimé ton post précédent.

Anonyme a dit…

Au fait, ton héron il est comme moi, il a froid, il a la tête rentrée dans les épaules.

Mick a dit…

A handsome rascal! :)

Thérèse a dit…

Héron, héron, petit patapon...
Cela ne nous réchauffe guère.

namaki a dit…

et en plus, il a oublié son écharpe ! tout est décidément bien gris pour lui :-(

Marguerite-marie a dit…

après la mouette muette souffrante un héron emmanché d'un court cou et l'air frigorifié ja suis jalouse de tes photos magnifiques!

☼ FRANCE ☼ a dit…

Passe une belle soirée

isopeikko a dit…

Lintu pölkyllä :) hieno sarja alussa :)

meretnature a dit…

Bonsoir , c'est vrai qu'il à l'air d'avoir froid....
bonne soirée

alice a dit…

Il faut dire que les journées passées au pensionnat et les soirées dans sa petite maison basse de plafond de l'autre côté de la rue, n'avaient rien de bien folichon. Entre les jeunes pensionnaires toutes plus jolies les une que les autres qui lui tournaient la tête et les bonnes soeurs qui le tourmentaient de leurs éternels reproches et de leur suspicion systématique, la vie était bien compliquée.
A suivre?

Sirokko a dit…

Il ressemble à mon prof d'histoire, les surveillants je m'en rappelle pas, on en avait chez nous?

hpy a dit…

Sirokko, pas de surveillant chez nous, que les profs!

Deslilas a dit…

Sur la plus haute marche du podium néanmoins !