jeudi 19 novembre 2009

Abandonnée


Que faisait-elle là, toute seule, un peu sale, un peu écorchée, les yeux fermés sur elle-même? Un peu comme certains gosses qu'on peut voir errer dans les villes, laissés à eux-mêmes par des parents tout aussi perdus.

Manquait-elle à quelqu'un? Quelqu'un avait-il au moins une pensée furtive pour celle qu'il avait laissée là, sur le bord de la route avec sa main arrachée et ses yeux vides?

L'avait on balancée là pour s'en débarrasser? Parce qu'elle était trop encombrante avec un pansement sale à la place de la main et des doigts? Parce qu'elle n'était plus au goût du jour, et qu'on la trouvait laide avec ses vêtements démodés?

Depuis qu'elle était là, toute seule, elle n'avait pas arrêté de pleurer.

Pourtant elle espérait encore le retour de la personne qui, peut-être, n'avait fait que l'oublier un court moment avant de la perdre à tout jamais.


34 commentaires:

Famu falsetissa a dit…

Sydämeni sävähti. Erittäin puhutteleva kuva. Siitä tuli monenlaisia ajatuksia.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Et bien je ne peux te dire ce poupon me semble si bien à cet endroit et ces pierres encore et encore sont là chez toi. Donc je ne fais pas de bruit je le jure

Olivier a dit…

c'est bientôt les fêtes de noël, on commence a se débarrasser de ces anciens enfants (euh non jouets)..je l'aurais bien vu en b&w cette photo..je la trouve touchante

Marguerite-marie a dit…

c'est une victime de l'accident d'hier les pompiers n'ayant pu la réanimer l'ont laissée et il y a maintenant une petite fille qui pleure dans son lit.
Elle est un symbole un peu triste ce matin quelle que soit la raison de son abandon ,blessée, sale et triste!

Fifi a dit…

Chose terrible qu'un abandon pour l'abandonné (e) et celui (ou celle) qui abandonne ! Une image pas banale !

claude a dit…

Je ne veux pas croire qu'elle ait été abandonnée, perdue, sûrement.
Existe-t-il un hopital pour poupées dans ton coin. J'ai vu un reportage une fois à la télé. Certaines personnes réparent les vielles poupées à qui il manque en bras, une jambe ou même un oeil.
Je remarque que quelqu'un l'a posée sur ce muret afin qu'elle ne soit point blessée davantage.
Belle photo, mais triste.

claude a dit…

Mais Kiki n'est paqs seul et je ne veux surtout pas tes chats !
Hier soir au moment de rendtrer du bois, il était dans sa maison. J'ai tourné la clé une fois puis deux fois, puis entr'ouvertouvert la porte, Kiki n'avait pas peur, ou il pionçait dur. Je prends du bois dans la brouette, passe à côté de lui pour aller au tas de bois, Kiki était toujours dans sa cahute. C'est seulement quand je suis repassée près de lui qu'il s'est envolé.

namaki a dit…

pauvre petite puce ... manquera-t'elle à quelqu'un ??

delphinium a dit…

et bien ce post me rend triste car il y a peut-être un enfant quelque part qui a perdu sa poupée et qui ne sait plus où elle est... et comme nous sommes tous des grands enfants, on est forcément ému. Il y a parfois, dans le regard des ours en peluche et des poupées plus d'humanité que dans le regard de certains de nos comparses. La photo en noir et blanc est encore plus triste que la première... Enfin sur ces bonnes paroles, je vais aller jouer à la poupée

alice a dit…

Un soir, au cours d'un diner chez des amis, un des invités, un homme d'une cinquantaine d'années très strict et apparemment froid, a raconté comment, lors de vacances familiales en Suède, il avait vomi sur son doudou pendant un long trajet en voiture. Sa mère n'a fait ni une ni deux, elle a ouvert la vitre et balancé le doudou. Plus de quarante ans après, cet homme avait encore la gorge serrée en racontant son histoire.

Ina a dit…

Sydäntä liikauttava kuva ja kysymys, mutta onneksi se on kuitenkin vain nukke. Suomessa nimittäin vanhuksia kohdellaan samalla tavalla. Tänäänkin Hesarin mielipidepalstalla on riipaiseva tarina tosielämästä Espoossa.

Sandra a dit…

Mais il faut faire des recherches

hpy a dit…

Chacun est libre de voir en la poupée ce qu'il veut, un enfant ou un vieillard abandonné, une personne maltraîtée, ou pourqoui pas aussi une simple poupé, ce qui ne donne pas de crises de conscience. Dans ce monde de consommation - bien qu'on consomme moins qu'avant - il est permis de tout jeter, sans penser aux conséquences.

claude a dit…

La mienne est toujours chez moi. J'ai été très sogneuse avec elle et je suis très conservatrice.

Sirokko a dit…

C'est triste. Les mots et la photo. Sublimement bien exprimé.

hpy a dit…

Claude, je ne suis pas très poupée, c'est même plutôt le contraire. Heureusement nous ne sommes pas toutes pareilles!

Thérèse a dit…

Imaginons la scène avec ce poupon, les yeux ouverts...
Si il a été perdu par son propriétaire alors je lui souhaite de prendre le chemin des "âmes" perdues.

claude a dit…

Très drôle ton com, Hélène !

Deslilas a dit…

Quand j'étais enfant on appelait ce type de poupée un "baigneur".
Il y avait deux isines qui en fabriquaient dans ma commune de l'Est parisien. Bébé Raynal et bébé Jumeau.

Mick a dit…

Be Careful! The kid has a gun in an ankle holster! :O

Prospero a dit…

C'est si triste.

Daniel a dit…

Si en plus d'abandonner les chiens on retrouve des poupées ayant subies même sort; ou allons nous?
J'espère que tu l'a adoptée, moi je n'aurais pas résisté...
Bonne fin de journée :))

Flo ♪ a dit…

Mais pourqoui il est là seul

Miss_Yves a dit…

Je confirme: un "baigneur" était le mot adéquat autrefois ...
Intéressant, ce billet que chacun peut peut interpréter à sa façon .

Le gris et rose devraient atténuer la tristesse de sujet et pourtant , il y a quelque chose de plus dur, de plus sordide dans la première image.

isopeikko a dit…

Aika rennosti se suhtautuu. Katkenneen käden suojaksikin se on kietaissut paidastaan repäisemänsä rievun.

Bergson a dit…

ben vous êtes bien triste aujourd'hui alors qu'avec cette photo et toute la blogosphère un enfant va être heureux de savoir que son baigneur est retrouvé

meretnature a dit…

J'espère qu'il n'y a pas une petite fille quelque part triste ...bonne soirée

Jim a dit…

Enigmatic

ALAIN a dit…

Si tu voulais me faire pleurer tout le week-end, c'est raté ; je suis anti-poupées.

hpy a dit…

Alain, moi aussi ;-D

SusuPetal a dit…

Kuten arvata saattaa, tämä kuva on mieleeni.

Lara a dit…

oh, one of the saddest images... abandoned dolls... :(

Amalia a dit…

Voi raukka, miten kova kohtalo :( tulla hyltyksi noin julmasti.

ROULOTTE DESINVOLTE a dit…

Le Mystère de la poupée perdu.

L'histoire ce passe au mois d'aout de l'an 2007.
Une famille part en vacance

Sophie! Tu na pas oublier ta poupée dit la maman a sa fille de 5 ans.
Elle est la! s'exclame l'enfant.
La voiture rouler depuis deux heures, quand Alain dit à sa femme
Il y a un air de pic-nique a 500 m on s'arrête pour manger ?
oui! répond Martine.
La voiture s'engage sur le petit chemin.
oh! ici c'est parfait prés des arbres! dit matine à son mari, en apercevant une table.
Toute la famille descend du véhicule.
Sophie joué avec sa poupee sur le pare-chocs arrière.
Tu viens manger Sophie! dit la maman.
La petit fille arrive prés de sa maman en abandonnant son baigneur.

Après le petit repas la famille reprend la route.

Et c'est dans ce virage que fut perdu la poupée.

Pourquoi je vous ai raconté cette histoire! En partent en vacance à l'ile de ré j'ai vu derrière un camping car un jouet accrocher sur le pare-chocs.