jeudi 31 juillet 2008

Le ciel


C'était il y a quelque temps, tôt le matin. Il n'y avait encore que peu de monde dans la rue. A part la boulangerie qui venait d'ouvrir, les magasins étaient fermés et les restaurants aussi.

Le vent faisait comme les gens, il se réveillait mais avait envie de rester encore un moment sans bouger, au lit.

Le ciel se mirait dans l'eau et se dit : Quelle corvée, les poils blancs ont encore poussé pendant la nuit. Il faut encore et encore que je me rase ce matin pour être impeccable, car les gens vont se lever, ils vont me regarder par leur fenêtre et ils vont s'exclamer : Comme il est beau le ciel ce matin!

Depuis, les gens se sont habitués à ce ciel si bleu et bien rasé qu'aujourd'hui il ne disent plus rien, et le ciel s'est vexé.

Ce n'est donc pas étonnant qu'il se soit laissé poussé la barbe et qu'il fasse si gris ce matin.


The Sky

It happened some time ago, early in the morning. There were only a few people out in the streets. The bakery had just opened but the other shops were still closed, and the restaurants too.

The wind was like the people, still half asleep and wishing to remain in bed for a while.

The sky looked at itself in the water and said. Oh no! Some white hair has grown on my chin during the night. I must shave, so that people can look at me through the windows and say : The sky is so beautiful today!

Since that day the people have got used to see the sky so well shaved that they don't say anything anymore. The sky feels offended.

No wonder that it has let the beard grow. And it's so grey!

27 commentaires:

Lara a dit…

:) a wonderful story! and look at those reflections in the water! a true artist's eye!

Kari a dit…

Viehättävä tarina ja kauniit heijastukset!

Bergson a dit…

Pour le rasage le ciel le fait quand : plus jamais !

;-)

claude a dit…

Rassure toi ici aussi ce maztin il y a des moutons dans le ciel. Mais par contre ces jours derniers c'était grand ciel bleu et cho-cho-cho ! Tu sais il nous faudrait un ciel imberbe !

melanie a dit…

Superbe ! Et j'aime bien tes contes.

Conte pour un petit matin d'espoir.

Olivier a dit…

pour la chanson de Jean Ferrat, il suffit de demander : voila la belle voix de maître ferrat
Raconte moi la mer

C'est une journée a ciel (voir chez miss Alice). Belle histoire, et je suis comme ton ciel, j'ai décidé de ne plus me raser ;o).

SusuPetal a dit…

A nice story. No wonder the sky feels offended, but surely it could get over it!!!!
I like it well shaven.

delicium a dit…

vous devenez très poétique ma petite dame, c'est un plaisir de venir vous rendre visite. Gros orage hier soir sur ma région mais ce matin le ciel est beau, tout bleu. Et surtout, surtout c'est mon dernier jour de boulot avant une petite pause! YOUPIIIIEEEEEEEEEEEEE

Therese a dit…

Gris tu es sure?

Abraham Lincoln a dit…

I have not heard this story before but it is one I would tell my children. They are now over 50 years old and probably wouldn't believe me.

I do like the photograph of the harbor and the village and the cars and boats and even the wisps of clouds in the sky.

Thank you for visiting my blog today.

hpy a dit…

Lara, it was a beautiful morning.

Kari, tarinoita on kiva keksia.

Bergson, le ciel fait comme toi!

Claude, imberbe? En es-tu certaine? Ça ne ferait pas un peu trop jeune?

Melanie, merci, c'est un joie de les inventer.

Olivier, merci pour la musique. Pour la barbe tu fais comme tu veux!

SusuPetal, ett ägg utan salt är som en kyss utan skägg!

Delicium, bonne pause en compagnie d'un ciel imberbe et d'un beau barbu ou pas.

Therese, il était bien gris ce matin, maintenant il est en train de devenir blanc. Ça doit être l'age.

Abraham, no wonder, I just invented it today!

Mick a dit…

Shave? I'm about to be on vacation! :O

The Broken Man a dit…

Lovely story - the sky must be particularly offended in the UK - it's so often grey here!

The Broken man

http://theblogofabrokenman.blogspot.com/

hpy a dit…

Mick, the countdown may have started but you're still at work - so shave.

Broken man, you should start telling the sky how beautiful it is, and maybe it will change...

Liisa a dit…

Viehättävä tarina! Täällä sää vaihtelee kovasti. Olemme melkein :) lakanneet puhumasta säästä, ettemme loukkaisi...

Isopeikko a dit…

Hiano tarina.

hpy a dit…

Liisa, taalla juuri satoi ja lampotila lasku aika rajusti mutta se tekee vaan hyvaa. Mina en pida liiasta kuumuudesta - se on aika rasittavaa.

Isopeikko, peikolle kiitoksia kehuista. Lisaa tulossa, kunhan keksin. Tama kaantaminen vaan alkaa kayda tyosta! Ei kai ole pakko suomentaa?

KooTee a dit…

On, täysin pakko suomentaa! Täällä on nimittäin kielipuoli KooTee vierailulla. Vaikka, mitäpä tuosta minä puhun ja ymmärrän erittäin hyvin kuvakieltä.

Mille pohjalle olet tämän rakentanut, kun olet saanut tuohon sivuunkin vielä mahtumaan tavaraa?

hpy a dit…

Kootee, eikohan tama ole se sama vanha minima blue jota olen vahan muunnellut jotta saisin siita minulle sopivan. Eli olen laajentanut keskimmaista osaa. En tieda enaa miten, mutta kylla sina pystyt siihen kokeilemalla jos vaan yritat (mikali haluat)! Taytyy menna html'aan vaan.

Googlen sanakirjan kautta voit suomentaa joten kuten.

osoite on http://translate.google.com/translate_t

ja sitten vaan valitset ranska-suomi tai englanti-suomi.

Tietenkaan suomennos ei ole hyva. Tsekkasin juuri.

KooTee a dit…

NO....JOOO!

Pistäppä minulle postia niin voin tuossa syssyllä hiukan harjoitella blogipohjilla =)

ALAIN a dit…

On pense toujours à plein de choses quand on se rase...le ciel aussi sans doute.

april a dit…

Le ciel est très joli, dans l'eau et en réalité. J'aime bien les réflections, les 'mirroirs' d'eau.

Peter a dit…

Tu es de plus en plus poète ! Une belle histoire !

lyliane a dit…

Je pense comme Peter, tu deviens poétesse, hier je suis allée à Saint Valéry en Caux, le ciel est devenu bien gris et j'ai eu de l'orage tout le long de la route de retour.

hpy a dit…

Kootee, posti lahti jo.

Alain, je suppose que oui, mais je ne me rase pas tous les matins, moi.

April, quand quelqu'un est beau il faut le lui dire.

Peter, moi poète? C'est de la prose! ;-)

Lyliane, tu aurais du me passer un coup de fil, St Valéry n'est pas loin et nous aussi avons eu un petit orage, ou tout au moins de la pluie. (Je vais encore écrire des histoires, j'ai toujours aimé écrire et inventer des idioties!)

Cergie a dit…

J'amais avec tes ports tu ne nous raseras ;
même si tu abuses des reflets...

hpy a dit…

Cergie, réflexion faite.