samedi 24 février 2007

Blanc bonnet et bonnet blanc


Un enchevêtrement de promesses, d'opinions formulées et aussitôt reniées.
Comment s'y retrouver?
On voudrait bien savoir qui fait quoi, mais comment comprendre?
Pas étonnant alors que Monsieur Toutlemonde hésite quand il doit choisir entre tous ces monts et merveilles qu'on lui promet.
Ce qu'il veut, c'est un avenir sans fermetures. Sans fermetures de classes pour ses enfants, sans fermetures d'usines pour lui-même. Sans fermeture pour son avenir.
Mais cela, aucune promesse, quelle qu'en soit la couleur, ne pourra le lui garantir au delà des éléctions. Une fois en place les promesses s'évanouissent. Monsieur Toutlemenode le sait, c'est pourquoi il a du mal à aller voter.
Les élections sont pleines d'espoir, mais pour qui?

12 commentaires:

hpy a dit…

Om politikens loften och medelfransons hopp/loshet.

Politiikan lupauksista ja keskivertokansalaisen toiveista/epatoivosta.

Cergie a dit…

Je pense surtout que monsieur tout le monde devrait respecter et élire quelqu'un qui ne ferait pas de promesse démagogique pour gagner des voix mais qui saurait rester ferme pour tenir bon la barre et sortir de la rade, aller en mer et ramener le navire en toute sécurité

Belle photo pour une belle image de sable sans cocotiers

Nathalie a dit…

Oh oh, que de réflexions autour de quelques tuyaux de couleur. On dirait un jeu pour enfant. Suivez les fils entremêlés et retrouvez celui qui conduit le maitre à son chien, le pirate à son trésor et l'électeur à son candidat idéal !

Mais nos politiques ont dû tirer trop fort sur les fils, ils n'ont réussi qu'à faire un énorme et inextricable noeud...

Delphinium a dit…

J'aime votre photo et votre texte. N'étant pas française, j'ai le droit de ne pas être objective dans ce que je vais écrire. :-)
En écoutant les divers candidats et candidates, j'ai de la peine à voir lequel d'entre eux n'est pas démagogue, ne va pas profiter, ne raconte pas d'histoires. J'ai de la peine, j'aimerais croire en elle et pourtant je n'en suis pas sûre, lui, je n'y crois pas trop non plus, trop sûr de lui, trop ci, trop ça. Mais ce qui me gêne par-dessus tout, c'est ce battage médiatique, on se croirait bientôt dans une élection américaine... un show médiatique, à celui qui fera le plus d'audimat. Où est l'être humain dans tout cela? J'espère juste que les Français feront le meilleur choix possible pour eux.
Je vous embrasse et vais retourner au démêlage de mes propres tuyaux de vie.

kootee a dit…

Yhtä sotkua ja tyhjää täynnä.

hpy a dit…

Sanoit sen lyhyesti, kootee.

kootee a dit…

Pelkistyksen mestari=D

hpy a dit…

Taidat olla,kootee mutta miten kavisi jos kirjoittaisin yhta lyhyesti kuin sina? Blogini olisi tyhja!

hpy a dit…

Qui vous dit que je parle de la France? Exclusivement?

kootee a dit…

Sen takia blogillani onkin suuria kuvia, siis kooltaan =D

Anonyme a dit…

ah, ils sont beaux les tuyaux, mais ils n'y sont plus, hélas.

eh oui, on nous les a volé!
tout comme la belle brouette toute neuve, la bèche au bouc, ....

quelle bonne surprise
pour un 27 février.

hpy a dit…

Chers anonymes Vanessa et Anthony, car c'est bien l'un de vous deux qui a signé anonyme.
Quels salopards! Pas vous, les voleurs.
On en devient mauvais...