mardi 14 novembre 2006

Les ponts



Au lieu de construire des murs qui nous séparent les uns des autres, nous pourrions bâtir davantage de ponts pour nous rapprocher.

Les ponts ont l'avantage de ralentir les piétons qui s'arrêtent pour regarder l'eau couler. Parfois aussi pour penser.

Sur la photo, le Pont de Tancarville au dessus de la Seine. Long de 1420 m il fut inauguré en 1959 et renové 40 ans plus tard.

Plus que par des piétons, il est utilisé par des automobilistes dont certains ne ralentissent pas. C'est pourtant conseillé, surtout lorsqu'il y a beaucoup de vent. Mais pour cela, il faut penser avant.

14 commentaires:

Hogrelius a dit…

Ser grått o trist ut där på bron också, så Frankernas rike är inte heller något för mig just nu.Skulle vara för den goda brylepuddingen förstås.Creme caramelle var det så den hette?

hpy a dit…

Det gar med karamellkram, men annu battre ar crème brulée, dvs med brannt hett socker utanpa. Jattegott. En av DD's favoritefterratter. Host kan vara trakigt med regn och rusk. Men det blir var och sommar om nagra manader. Hall ut!

Iso-Aasi a dit…

Aasi ei oikein osaa lukea vieraita kieliä, mutta Aasin mielestä silta näyttää oikein hienolta.

hpy a dit…

Iso-Aasi on tervetullut katsomaan kuvia Pikku-Kanaljan kanssa. HPY on siita kovin iloinen. HPY pitaa Iso-Aasista ja Pikku-Kanaljasta paljon.

Hogrelius a dit…

Hälsa DD att jag ända sedan jag var barn har creme brulee som favorit!Ikväll ska jag åka till Hallstavik och göra ett datorjobb ca 10 mil uppåt från Stockholm.Ett av Sveriges största pappersbruk ligger bla. där.(Holmens)

hpy a dit…

Holmens Bruk har jag besokt, men inte i Hallstavik utan soder om Stockholm. Men det var for lange sedan.

Rita a dit…

Très bien parlé.

Well said about bridges connecting people and walls keeping us apart.

Hieno ajatus että sillat yhdistävät ja muurit erottavat. Ja Aasinsiltakn täällä!

The access to my blog is alright again. En tiedä miksi blogiini ei päässyt eilen illalla eikä koko aamupäivänä. Nyt pääsee.

Mmm... crème brûlée. Hogrelius, vilken frästelse!

taittems a dit…

OH, very nice, very pretty, nice fog, nice lines! Mary :-D

reflex a dit…

Il est vrai que mieux serait avoir plus de ponts que de murs, magnifiques ouvrages ingénieux.
Surtout que les français sont très forts pour la construction de ponts :)

Cergie a dit…

Il est beau ce pont, tu sais que j'aime les ponts, à condition qu'ils ne soient pas à péage (j'ai fait un message sur le pont de Saint Brévins ou de St Nazaire, ça dépend de quel coté du pont tu te mets,un pont il a un départ et une arrivée et vice versa, c'est rigolo)
J'aimerais voir et passer dessus le viaduc de Millau

Merci d'être venue chez moi, HPY, et je suis fière de voir que je suis en lien ici.

C'est la première fois que j'ai cet honneur d'être en lien sur un blog que je n'ai encore jamais visité, c'est un peu comme si j'étais un chef d'état et qu'on me déployait le tapis rouge à la descente de l'avion !
Tu sais aussi que non seulement j'aime les ponts, mais je chéris les premières fois

Alors par rapport à toi, ça fait trois: ta première visite chez moi, ma première chez toi et mon premier lien dans un blog que je n'ai pas encore visité !

Cergie a dit…

Rectificatif alors: le premier commentaire que tu laisses chez moi.
Merci de t'être manifestée aujourd'hui
Merci de m'avoir dit d'où tu m'as connue, cela fait comme ça qu'on connait un peu la famille à laquelle on appartient ensemble
Reflex est quelqu'un que j'apprécie énormément
C'est un ami sincère, alors te recommander de lui est un laisser passer de poids
Merci de m'avoir dit ce que tu m'as dit que tu aimes: les textes avec les photos
Parfois on a des doutes, j'en ai eu ces derniers jours, on ne choisit pas la facilité dans ce genre de blog, on s'expose et c'est sans doute parce qu'on a une certaine sensibilité.
Alors la moindre contrariété nous touche
Heureusement, on a aussi de grandes joies

hpy a dit…

C'est vrai que parfois on est contrarié par un rien... mais un rien nous fait aussi plaisir.

Cergie a dit…

Coucou !
Tu n'avais pas publié de bonne heure ce jour là : c'était le 15 novembre, j'étais passée sur le message du 14 dans l'AM.

J'étais déjà toute gentille et délicious, hein ?
Et déjà tourmentée, pourtant à l'époque tout baignait !

Bonne fin de journée si je ne repasse pas chez toi (je vais essayer de le faire plus tard)

Cergie a dit…

Je chéris les premières fois, c'est bien vrai et je m'en souviens toujours.

Seulement à présent c'est plus difficile parce que je suis devenue une bloggueuse professionnelle
:o[