samedi 4 novembre 2006

Lanterne rouge



Les parents de Jean-Paul avaient une entreprise de transport, fermée depuis pas mal de lustres déjà.

Il y a quelques années, Jean-Paul vidait le vieux bâtiment de sa mère, où s'accumulaient un tas de choses qui avaient été utiles, mais qui ne l'étaient plus.

Je te la donne, dit-il, en me tendant une vieille lanterne qu'on accrochait derrière des chargements trop longs. Certains y mettaient un chiffon rouge à la place.

Je l'a accrochée au mur d'un bâtiment. Lorsque le soir je rentre en voiture, une petite réflection rouge me salue à la lumière des phares.

Il faudrait que je l'éléctrifie selon les normes d'aujourd'hui. Mais je suis toujours à la traine avec ma lanterne rouge.

3 commentaires:

Reflex a dit…

parfois on a des choses qui traînent indéfiniment... J'aime bien le mélange de terre et (plastique?).

Penalandia a dit…

Unter der roten laterne von st. Paul.

En gammal melodi.

hpy a dit…

Plastique, où ça? Idem pour terre.
La lanterne est rouilée.

Penalandia on kaynyt Reperbahnilla.