jeudi 21 mars 2013

Criquetot sur Ouville

On pourrait penser que la partie crique du nom Criquetot désigne une crique, surtout si la commune se trouvait en bord de mer.

Comme ce n'est pas le cas, il s'agit plus probablement d'une déformation du vieux scandinave kirkja (kyrka en suédois) qui veut dire église, ajouté au tot, qui est toujours là pour parler d'un domaine rural.

Criquetot est donc la ferme de l'église. Il y en a d'ailleurs encore aujourd'hui une à proximité immédiate de celle-ci.

L'église, dédiée à St Martin, fut construite au XVIII siècle en remplacement d'une autre plus ancienne.

Avant de porter son nom actuel, la commune s'appelait d'ailleurs St Martin de Criquetot.

Tout près de l'église on peut accéder à une réplique de la grotte de Lourdes, construite en 1894 à l'initiative de l'Abbé Lamotte, curé de la paroisse. C'est un maçon, Ferdinand Delarue, qui se chargea des travaux.

Le nom de St Martin sur Criquetot fut ensuite changé en Criquetot sur Ouville, car la commune fut longtemps attachée à sa voisine, Ouville l'Abbaye.

Ouville viendrait du patronyme germanique Odulfus, auquel on aurait ajouté villa, pour désigner un domaine rural. 

Criquetot sur Ouville est donc la ferme du château près de la ferme d'Odulfus. On peut dire qu'on s'y retrouve entre fermiers.

13 commentaires:

claude a dit…

Qu'est devenue Ouville l'Abbaye dans l'histoire ?

hpy a dit…

Ouville l'Abbaye fera (peut-être, peut-être pas) objet d'un autre post, si j'arrive à en faire une photo.

Audrey a dit…

au moins c est precis,tu peux pas te perdre ;o)

hpy a dit…

Audrey, pourtant c'est un trou perdu ;-)

Fifi a dit…

Beaucoup de charme dans ta photo ainsi que dans ta présentation du lieu !

Daniel a dit…

Coucou Hélène .
Tes travaux de recherche continuent pour notre meilleur consonance à tous.
Très bonne journée A +:))

Miss_Yves a dit…

Eglise, ferme, village... aujourd'hui le gris est de mise!

hpy a dit…

Missive, si le gris n'était qu'aujourd'hui... et pourtant je crois que le soleil va faire une brève apparition plus tard dans la journée - le brouillard commence à se désépaissir.

namaki a dit…

tu es une véritable encyclopédie HPY !!! tu en connais tellement plus que les autochtones !

hpy a dit…

Namaki, tu exagères, et pourtant je n'ai jamais entendu un autochtone parler des ces choses. Je ne dois pas fréquenter les bonnes personnes...

Thérèse a dit…

De belles alliances entre voisins dans ton coin.
Pour les autochtones, il faudrait les faire parler un par un, tout du moins "les anciens" mais ce n'est pas toujours facile.

Solange a dit…

Un trou perdu tu dis? Pourtant ta photo le rend intéressant à voir.

ALAIN a dit…

Comme disait le chevalier de Haddoque : "Que le grand Cric me croque".