vendredi 30 janvier 2009

De Paluel à la Hève

Cergie m'a envoyé une photo, me suggérant de faire un texte pour ladite image, que voici plus haut.

Dois-je me demander si elle trouve que je vais trop fréquemment vers le sud et Le Havre en ce moment, et que mes pas (ou les roues de ma voiture) ne me mènent pas souvent assez vers le nord et Dieppe depuis quelque temps?

Cergie elle-même affectionne Dieppe et ses environs. N'y a-t-elle pas passé les fêtes de fin d'année? Peut-être parce que Dieppe est si près de la région parisienne, que c'est vraiment très facile pour elle de s'y rendre. Plus facile encore que pour moi qui suis attirée vers le sud et la plage du Havre, ville un peu plus grande que Dieppe, et aussi tout à fait différente. Plus moderne, plus ouverte. Et surtout plus près.

Tels des dragons modernes, deux centrales nucléaires gardent Dieppe, un de chaque coté en longeant la mer. Penly est le nom du dragon du Nord-Est, tandis que le dragon du Sud-Ouest s'appelle Paluel, tout comme la bouée qui se trouve près du phare de tribord, celui qui est à droite en entrant au port de Dieppe, et que nous trouvons sur la photo de Miss Cergie.

Quelqu'un saurait-il me dire si une bouée portant le nom de Penly se trouve près du phare de bâbord, à gauche en entrant au port, et donc situé plus au nord, ou faut-il que je me rende à Dieppe pour vérifier? Peut-être me suffit-il de le demander au dragon du Nord-Est ! Mais je n'ai pas son numéro de téléphone, ni son e-mail, et peut-être ne lit-il pas ce blog.

La bouée qui porte le nom de la Hève se trouve à Ste Adresse, dans la banlieue du Havre, tout près du phare de la Hève, ainsi que du sémaphore de la Hève, et tout cela sur le cap de la Hève. Mais il n'y a pas de centrale nucléaire dans le coin, juste un collège qui porte le nom de la Hève, quoi d'autre. Décidément, ils n'ont pas d'imagination à la Hève. Ni de dragon!



La photo de la Hève n'est pas de Cergie, qui décidément, préfère se rendre à Dieppe. Si quelqu'un d'autre ose tenter l'expérience et m'envoyer une photo, je suis prête à l'interprêter à ma façon. Massacre, mais pas à la tronçonneuse.

19 commentaires:

Thérèse a dit…

Apparemment ce n’est pas une publicité d’agence de voyage louant les mérites de Dieppe…

Cergie a dit…

Ça, c'est du Hpy pur jus (de citron) !

On pourra noter que les phares font pâle figure auprès des bouées dans ces deux cas, je dirais pour ces fois là.
Ils sont tous collègues. Tous unis dans le même idéal. Les uns sur la jetée ou la falaise, dans les embruns ; les autres le cul mouillé...

Olivier a dit…

je suis d'accord avec therese, cela donne une idée tristounette de Dieppe. Bravo pour l'exercice miss HPY

claude a dit…

Je suis comme Kronen, à la bourre et repsesserai plus tard ou ce tantôt. A+ !

Peter a dit…

Tu as en effet une peu « massacré » Dieppe ! … mais, tu t’en es très bien sortie quand’ même. Bon de savoir que si on a une photo « impossible » on peut te l’envoyer ! (Il ne faut pas me faire le même coup !)

delphinium a dit…

Elle fait de ces jeux de mots claude. :-)

Ce sont des paysages que je ne fréquente pas souvent, ceux que je retrouve sur votre blog, celui photographié par cergie aujourd'hui. Des grosses bouées, je n'en vois pas souvent, même quand je vais à la piscine du coin. Là je vois plutôt des grosses baleines. Mais ce n'est pas la même chose. Ne pas confondre les bouées ou les baleines. Les centrales nucléaires? Nous en avons une série en Suisse mais le parc nucléaire devient un peu âgé et les opposants au nucléaire recommencent à monter au créneau pour demander que l'on privilégie d'autres énergies. Ce sont les mêmes qui gueulent quand on rajoute des mètres supplémentaires aux barrages afin d'augmenter la production des KW. Bref. Je ne comprendrai pas toujours les écolos purs et durs. Mais ceci est un autre discours.
Je remarque quand même sur les deux photos que le ciel est bien sombre. Fait pas très beau dans votre coin.
Et puis si je dois revenir à la bouée et à la baleine, je dirai que la bouée du haut est échouée comme une baleine. C'est triste.
Pauvre bouée. Mais je ne vois pas trace de baleines. Est-ce que vous avez des baleines au sud ou au nord?
:-)

OU SONT LES BALEINES?
ça c'est le cri des écolos.
Quel méli-mélo ce commentaire. Il va falloir me lancer une bouée de sauvetage parce que je suis en train de me noyer, et que je ne nage pas comme une baleine.
Et quand j'essaie de nager, je n'arrive même pas à produire de l'électricité avec le mouvement frénétique de mes bras. Finalement je ne sers pas à grand-chose.
OUINNNNNNNNNNNNNNNNNNN

Miss_Yves a dit…

Y a-t-il encore l'école de la marine marchande, au cap de la Hève ?

nazzareno a dit…

Difficile entrer dans ces dialogues, trop spécifiques pour qui il vit ainsi loin, je peux seulement souhaitais et m'souhaiter un beau fin semaine.
Ciao!

alice a dit…

Et un EPR, un!

Mick a dit…

The buoy of Faleul is like an old man who has chosen to take a nap right there on the wharf! :)

claude a dit…

Je viens de relire ton texte en sirtant, non pas une bière, mais un petit jus.
J'y perds le nord, la boussole, l'est, le sud et l'ouest entre les bouées à droite en entrant dans le port, qui se retrouve à gauche en en sortant. Et en plus elles ne sont pas de la même couleur.
Une bouée bleue, couleur de mer au rebut, et une jaune flambant neuve couleur de soleil.
Et puis je ne prendrais pas plus parti pour Le Havre ou Dieppe, je ne connais que Honfleur dans ton coin, et Etretat. Voilà !

hpy a dit…

Therese, il y a des jours où on n'est pas en forme pour écrire de la pub.

Cerhie, pur jus de citron, ou pourquoi pas du jus d'ortie? Plein de vitamines, mais si désagréable.

Olivier, je ne sais pas si je mérite ce bravo. J'en doute.

Claude, qui peut le +, peut le -.

Peter, en as-tu une?

Delphinium, je ferais mieux de m'accrocher à une bouée, je suis fatiguée. (Ca arrive!)

Miss Yves, oh, encore une que j'ai loupée.

Nazzareno, merci, et à toi aussi.

Alice, pas chez moi, mais chez les autres!

Mick, just as tired as I am.

Maxime a dit…

Elle aurait paru hier, j'aurais dit que Cergie te faisait assurer le "service minimum".
Toujours est-il qu'aujourd'hui la bouée est restée sur la grève. le mouvement se radicalise !

Miss_Yves a dit…

Comment ça, loupée?Une photo ou l'entrée dans cette école ?

Cergie a dit…

Chalut Hpy,
Merci pour tout ce travail que tu as fourni. Il n'y avait que toi pour pouvoir faire un tel récapitulatif sur ta région ; quel brio !
Quand je pense qu'on a ingurgité tout cela en presque trois ans bientôt (2 et demi pour moi) sans même nous en rendre compte et avec plaisir en plus !
C’est très bien que pour les cancres flemmards que nous sommes tu aies extirpé quelques messages et remis en mémoire ce qu’est vraiment Paluel !

Méfions nous tout de même : en 2012 ce sera l'année du dragon. C'est une année terrible en perspective. Les dragons sont des êtres fantasques, difficiles à supporter pour leur entourage lorsqu'ils se réveillent. Car les dragons dorment sous terre la plupart du temps, le savais tu ? Ils semblent tout à fait paisibles. Et quand ils se décident à exercer une activité, à remuer leur queue et leur échine d’écaille, c'est violent en général. C'est pour cela que je te dis : méfions nous, profitons de ce dont nous pouvons jouir avant la future terrible année du dragon de métal !

Cergie a dit…

Je ne suis pas sûre que je tiendrai le coup encore trois ans...

Isopeikko a dit…

Tämä oli kovin antoisa juttu. Kiitos. Vaikka en ymmärtänytkään juuri mitään, saattoi tekstisi minut erään ajatuksen reunalle. Hyppäsin siihen ja se tuntui peikkoiselta. Siitä sinulle iso kiitos.

hpy a dit…

MAxime, pas besoin de m'obliger à assurer le service minimum. Je suis rarement pour la grève, surtout de la façon dont on en abuse en France. (La grève ne doit être que l'ultime recours, on ne devrait pas commencer par faire grève mais par discuter. Ceci n'engage que moi-même, mais c'est quand même mon opinion.)

Miss Yves, comme ce n'est pas moi qui ai fait la première photo, on va dire l'entrée à l'école.

Cergie, si je risque de me réveiller en 2012 je peux continuer à bloguezr tranquillement pendant quelques années encore.

Isopeikko, olen ehdottoman varma siita etta ajatuksesi kehittyy peikkomaisesti.

Cergie a dit…

Dis moi Hpy, petit dragon, il faudrait te réveiller !
Car Thérèse t'a dédié une pensée :

http://tournefeuilleatoz.blogspot.com/2014/06/revasser.html

(Cinq ans écoulés depuis ce message ? C'est incredible !)