jeudi 27 août 2009

Sur les traces de Hamlet

La mouette avait sans doute pris le fameux pont d'Øresund vers la Suède et Malmö; en tout cas nous ne la voyions plus, car contrairement à elle, nous avons suivi la route la plus droite possible vers notre but.

C'est ainsi que nous sommes arrivés à la ville de Hamlet, à savoir Elseneur ou Helsingør. Au lieu d'aller directement sur le port pour embarquer sur un des nombreux ferries qui ne s'arrêtent jamais, nous avons fait un petit tour dans la ville.

La mouette n'étant plus là pour nous surveiller, nous avons osé dévier de l'ordre du jour.

De Hamlet nous n'avons rien vu, même pas son fantôme, mais la ville était toute aussi colorée - sinon plus - que nous aurions pu penser. La grisaille du Nord n'était pas au rendez-vous!

Le château de Kronborg, celui-même où Hamlet déclama les vers qui devaient plus tard inspirer Jacques Prévert pour son poème "L'accent grave" se dessinait derrière les travaux - il y en avait partout - mais devant nous rendre en Suède, nous n'avons pas voulu le visiter, car il ne faut pas oublier qu'il avait été construit*) pour parer à d'éventuelles attaques de l'ennemi, je veux parler des suédois!

Et qui sait ce que les suédois nous auraient faits si nous nous serions alliés avec les danois! Peut-être même qu'ils auraient envoyé la mouette pour nous bombarder!

C'était un risque à ne pas prendre.

*) Ceci n'est pas tout à fait exact. Kronborg avait à l'origine été une guérite de péage pour les navires qui devaient passer l'Øresund entre Helsingør et Helsingborg, mais est-on toujours obligé de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité?

18 commentaires:

Robert a dit…

Lors de mon séjour au Danemark j'ai été par les couleurs des maisons , cela egaye le paysage.
Les église aussi sont très riche en peinture intérieure.
Bonne route.

Olivier a dit…

"Mourir, dormir ;
Dormir ! peut-être rêver. Oui, là est l'embarras ;
Car quels rêves peut il nous venir dans ce sommeil de la mort
Quand nous sommes débarrassé de l'étreinte de cette vie?
Voila qui doit nous arrêter."
Surtout éviter de finir comme Hamlet ;o)

Daniel a dit…

Sur un air badin du nous raconte un peux d'histoire...
Bonne journée... fais gaffe au guano des mouettes! lol

Cergie a dit…

Ah dis donc il parle bien Olive aujourd'hui...
:)
Shakespeare, tout le monde connait ou croit connaitre mais il est possible que tu connaisses mieux que nous : il doit être plus au programme là où tu as fait tes études. Faire partie de ton imaginaire. Je me dis que Shakespeare (que tu ne cites pas, comme si H existait sans lui) s'est inspiré des sentiments humains, et c'est pour cela qu'il a touché autant, surtout avec "Roméo et Juliette" tenant place en Italie que d'autres ont situé par exemple à NY avec le film "West Side Story" et que chacun peut s'en emparer.
Tes photos sont douces et même le ciel est à l'unisson, on dirait que la lumière les a estompées. On ressent une athmosphère ouatée, atemporelle.

Si tu veux un crane humain pour influer ta réflexion, mon frère cherche à donner le sien ; pas celui qui est sous son scalp, un qu'il a dans un placard, hérité de mon oncle prof de philo

SusuPetal a dit…

I've been in Malmö many, many years ago, and in those two cities with H.

Can't remember much of those journeys, just passing through.

Deslilas a dit…

Bonne route et bonnes traversées !

hpy a dit…

Robert, j'ai aperçu pas mal d'églises qui me paraissaient bien intéressantes déjà par leur aspect extérieur.

Olivier, il a mal fini, Hamlet?

Daniel, je me protège tant bien que mal.

Cergie, un crane - pour une crâneuse?

SusuPetal, didn't you write a story about your visit to Malmö?

Deslilas, merci. Est-ce qu'on s'est croisés sur la route?

Famu falsetissa a dit…

Olen käynyt tuossa linnassa 53 vuotta sitten. Siis vähän Hamletin jälkeen :))))

Thérèse a dit…

Hamlet version couleurs, c'est plus sympa quand on est en vacances, moins dramatique!

namaki a dit…

une sacré aventure ... je gage que la mouette veille ...

isopeikko a dit…

Aika paljon on värejä siellä.

Mick a dit…

I see you walking there in your peach blouse, Hélène.

Kari a dit…

Mukava että vältyitte ruotsalaisten salaiselta aseelta: pommittavilta lokeilta!

alice a dit…

La vérité? Laquelle? Ca va ça vient, ce truc-là...

Miss_Yves a dit…

Oui, la ville -ou du moins ce quartier-est plein(e) de couleurs vives , qui n'ont rien de fantômatique.
J'apprécie l'humour de l'explication de textes proposée sur le poème de Prévert: "Trop grave"-comme on entend dire aujourd'hui .
Nous avons vu au festival de Sarlat une originale et belle mise en scène d'Hamlet qui avait trouvé une manière très novatrice de dire le "célèbre To be or not to be"que chacun attend ...

Peter a dit…

Une bonne idée de visiter la ville ; j’ai visité nuitamment une fois, il y a bien longtemps, après avoir raté le dernier ferry.

hpy a dit…

Famu falsetissa, oliko Hamlet niin nuori?

Therese, j'avais bien commande du brouillard mais il n'était pas au rendez-vous.

Namaki, je commence à avoir une mouettophobie. J'en vois partout!

Isopeikko, lahinna lampimia vareja.

Mick, a peach blouse, me? That's new!

Kari, se on erittain pelottava ase, ja ruotsalaisilla on siihen yksinoikeus, kuulemma.

Alice, il n'y a pas qu'une seule vérité, j'en suis sûre.

Miss Yves, il y avait bien des quartiers plus modernes à la périphérie, mais quand même pas mal de couleur aussi.

Peter, j'aurais bien visité un peu plus, mais c'est drôle, on est toujours pressé d'arriver et on rate ainsi beaucoup de choses. Mais j'ai une excuse - on nous attendait à l'arrivée.

Heli a dit…

Ovatpa kauniita nuo ykköskuvan talot, ihana väri!