jeudi 23 mai 2013

La folie des hommes



Un militaire tué à coups de machette dans une rue de Londres, des émeutes à la Clichy-sous-Bois ou Villiers-le-Bel, propagées de Husby vers d'autres banlieues de Stockholm, un double attentat meurtrier au Niger... Que des nouvelles habituelles dans les médias.

Est-ce pour rester dans le ton qu'on trouve aussi le temps d'accuser le pape François d'exorcisme lorsque celui-ci bénit un malade en fauteuil roulant en lui posant les mains sur la tête. 

Pourquoi ce pape attire-t-il tant de haine depuis qu'il est pape? Qui aurait intérêt à le fragiliser?

Pour ma part je lui donnerais ma bénédiction s'il pouvait exorciser le monde fou dans lequel nous vivons, et le libérer de ses assassinats, ses attentats et ses dégradations gratuites de la propriété d'autrui, afin de le rendre plus vivable pour tout le monde.

Pourtant je n'y crois pas, car  il me semble que même Jésus, de son vivant, ne réussit pas à éradiquer le mal.

Et le pape n'est que son représentant sur terre. 

17 commentaires:

Suzanne Bouchard a dit…

C'est bien vrai, dans quel monde sommes nous.... et les désolations des décès d'artistes aimés ? Londres passe aux nouvelles ici, alors la nature qui se déchaine en plus , alors il serait temps de devenir humain et de réfléchir sur ce qui se passe autour de nous....
Bonne journée !

Peter Olson a dit…

La religion comme prétexte des actes violents. Alors, plutôt aucune religion !

hpy a dit…

Petyer, je n'ai pas l'impression que le pape préconise la violence...

claude a dit…

Le fanatisme religieux rend fou, le foot aussi, la politique engendre des attentats meurtriers. Et que dire de celui des Twin Towers (L'effroyable imposture). On vit dans un monde dingues, et ce n'est pas le Papa François qui va y changer quelque chose.
Il faut mieux croire en des jours meilleurs qu'en une quelconque religion qui est bien souvent source de beaucoup et de terribles maux.
Amen !

Fifi a dit…

Une très belle photo accompagne ton texte, Hpy ! Et cette croix au milieu du soleil du colza est comme un symbole...

Olivier a dit…

La folie des hommes, je crois que c'est surtout leur nombre. Il y en a tellement sur la planète, qu'il y a forcément beaucoup de fous...Et ça ne va pas en s'arrangeant.

Solange a dit…

Le mal sera toujours présent malheureusement, depuis que le monde est monde rien n'a changer, à part la façon de le faire.

hpy a dit…

Olivier, pour la surpopulation je suis d'accord. Et l'autre jour on nous a encore annoncé des milliards de plus à venir. Je me demande si la terre pourra nous supporter longtemps encore.

Marguerite-marie a dit…

merci Hélène pour cette photo symbolique et le texte très vrai qui va avec.

Dédé a dit…

pas d'accord avec peter. Je pense que la religion peut avoir des aspects négatifs mais également des aspects positifs. La laïcité, plutôt que rien du tout, c'est-à-dire la religion dans la sphère privée.

Quant au monde qui est fou,la Suisse a aussi eu son lot d'horreurs la semaine passée . Et il continue à pleuvoir mais il y a des choses positives. Hier soir, j'ai bu des bières avec deux amies et on a passé une bonne soirée. A nous de privilégier les bons moments et de faire en sorte que les choses soient moins difficiles à encaisser. Je refuse ce pessimisme ambiant.

hpy a dit…

Je vais vous faire une confession. J'avais cette photo (et quelques autres dans le même style) depuis un certain temps déjà, mais je ne trouvais rien à dire qui aille avec cette croix dans un champs de colza. C'est tout simplement l'actualité qui m'en a donné l'occasion. Pas mon coté pessimiste(?). Je suis toujours aussi opportuniste.

Dédé a dit…

Je ne dis pas que vous êtes pessimiste vous particulièrement. Mais je trouve que les médias mettent toujours en avant des nouvelles tristes et coup de poing. Je pense que les journalistes devraient également se pencher sur les initiatives heureuses qui rendent les gens heureux. Cela devrait être la ligne de tous les quotidiens.
Voilà pourquoi je dis qu'il y a un pessimisme ambiant. Les gens ne se rendent pas compte qu'ils consomment plein des journaux à scandale, des quotidiens qui font la part belle aux affaires sordides de notre monde. C'est déprimant de voir comment on peut être parfois des moutons et suivre la tendance générale.

Quant à la photo, elle illustre à merveille le texte.

Dédé a dit…

Et puis Jésus c'était un mec sympa. Il mangeait du poisson, il buvait du rouge, il voyageait léger.

hpy a dit…

Dédé, les journalistes s'occupent de notre coté voyeur. Même les bonnes nouvelles sont traitées de façon à les rendre sordides (voir le pape exorciste).

Marguerite-marie a dit…

il faut une bonne dose d'inconscience pour ne pas être quelquefois bien pessimiste mais c'est sûr aussi que chaque jour il y a un rayon de soleil, en voilà juste un qui sèche ma table trempée sur la terrasse aidé par un vent... glacial.

hpy a dit…

Merci Marguerite-Marie de m'avoir envoyé ta pluie. (Avec la pluie dehors je regrette moins d'être bloquée devant mon ordinateur - je vais d'ailleurs me mettre à la paperasse, ce matin j'avais une réunion qui a pris pas mal de mon temps.)

Miss_Yves a dit…

Belle photo lumineuse, à valeur symbolique.