jeudi 2 mai 2013

Entre rêve et réalité

Le rêve de l'homme depuis toujours est en train de devenir réalité.

J'entendais, l'autre jour aux informations, un représentant ès médecine plus génétique expliquer que les enfants qui naissent aujourd'hui ont de grandes chances de vivre au moins jusqu'à cent cinquante ans.

En effet, les recherches sur l'ADN permettront aux médecins-généticiens d'effectuer des manipulations pour retirer le mauvais de nos gènes, et le remplacer par du bon.

Ainsi, non seulement l'homme sera-t-il presque immortel (l'immortalité viendra en son temps), mais il sera aussi éternellement jeune. Plus besoin de courir après la fontaine de jouvence, ni de faire des injection de botox ou des liftings. Notre ADN modifié s'occupera de notre bien-être physique et morale.

Je ne sais pourquoi, mais j'ai aussitôt pensé au Grand Secret de René Barjavel, lu il y a quelques dizaines d'années. Dans ce livre, le virus de l'immortalité risque de créer les ravages qu'on peut facilement s'imaginer (au moins si on est écrivain au lieu d'être médecin). Que faire en effet de tous ces gens qui ne céderont jamais leur place aux plus jeunes, en même temps que les jeunes ne cessent d'affluer? (On parle déjà de surpopulation de nos jours...)

Je m'imaginais aussi un repas en famille, avec les cinq ou six mères, grand-mères, arrière grand-mères - et pareil du coté paternel - venus fêter le premier anniversaire  du dernier-né. Il faudra une grande table pour accueillir tout le monde, surtout si les familles recomposées seront toujours d'actualité.  Et cela ne serait que plus que probable, car vue la longévité des hommes, ils auraient le temps de changer de partenaire plus d'une fois, tout en restant longtemps ensemble.

Je me posais également la question des retraites. A quel âge les hommes auront-ils le droit de prétendre à un peu de repos bien mérité après des années de dur labeur? Faudra-t-il manifester en masse pour garder le droit à la retraite à 60 ou 65 ans, et comment les caisses de retraite, déjà mal en point, feront-elle pour trouver de l'argent à tous ces retraités beaux et sportifs?

Il faudra faire bien attention à ce que le rêve de l'homme ne devienne le pire de ses  cauchemars.

30 commentaires:

Thérèse a dit…

Avec toutes les puces que nous aurons sur nous, il n'y aura plus à penser par nous-même de toute façon...

claude a dit…

Moi je n'ai pas entendu ce représentant de la médecine es machin plus truc, comme ça, ça m'évite de me poser des questions, mais puisque tu abordes le sujet, je fais partie de ces gens qui en prends et en laisse.
Pourquoi se mettre la rate au court bouillon, alors qu'on vit déjà en plein délire.
Je n'ai jamais pensé que mes rêves puissent devenir réalité, puisque de toute façon dans notre réalité de tous les jours, on vit en plein rêve. Et ce rêve est souvent cauchemar, surtout pour certains.

Alain a dit…

Si on vit 150 ans, il faudra mettre l'age de la retraite à 120 ans ! Je vois d'ici les manifs !

Dédé a dit…

Déjà que certains sont des vieux cons à 40 ans... voire même plus jeunes. :-)))

hpy a dit…

Thérèse, tu t'imagines, si nous avons plus de puces que les chiens!

Claude, tu es bien pessimiste ce matin!

Alain, et la bagarre pour savoir combien il y avait de manifestants...

Dédé, faudra absolument les interdire.



Dédé a dit…

comme disait je ne sais plus qui: "si tous les cons volaient, on ne verrait plus le soleil". Peut-être que c'est cela ce printemps pourri, il y a beaucoup trop de cons qui volent. :-)))

claude a dit…

Pessimiste, moi ;
A que non !
La génétique me fait peur, si les toubibs se gourent, je crains que les enfants à venir ne ressemblent à Quasimodo.

hpy a dit…

Dédé, Audiard?

Claude, alors seulement réaliste?

Dédé a dit…

Je ne sais plus mais c'est possible.

hpy a dit…

Dédé, si tous les cons volaient, il ferait nuit. Frédéric Dard.

claude a dit…

Exactly !

Dédé a dit…

Ah. Frédéric Dard m'a toujours filé le bourdon. :-))))

hpy a dit…

Dédé, il valait mieux pour lui filer le bourdon que le dard - le jour où il a filé le dard à quelqu'un il en est mort.

Thérèse a dit…

Pectem maximus: oui les coquilles sont rejetees a la mer, d'ou ce delire!

Thérèse a dit…

Et pour ta connaissance, les gens "puces" existent deja...

Ina a dit…

Viimeinen lauseesi on syytä ottaa tosissaan. Kuolemattomuus olisi helvetti maan päällä; eikös sellainen elokuvakin ole missä päähenkilö herää aina uudestaan samaan aamuun. Eläkeikä säädettiin alunperin suunnilleen keskimääräisen eliniän kohdalle, siis turvaksi siltä varalta että joku eläisi vanhaksi eikä jaksaisi enää tehdä työtä.

Miss_Yves a dit…

J'ai lu aussi ce roman de Barjavel, qui vire du rêve au cauchemar et qui est le thème de plusieurs films de Sc fiction

Peter Olson a dit…

Vivre 150 ans... je me demande à quel âge on serait catalogué vieux con ... et vivre avec? :-)

hpy a dit…

Thérèse, c'est la fiction d'Orwell qui devient réalité. Suivis à la trace, soi disant pour notre bien...

Ina, eiko kuolemattomuudesta ole kirjoitettu monta kirjaa ja tehty monta filmia. Barjavelin kirjasta on muistaakseni tehty myos filmi.

Missive, comme quoi la SF est parfois en avance sur son temps

Peter, il faudrait que l'esprit suive le corps - et le temps!

Marguerite a dit…

J'aime bien ces arbres plus haut que les autres, ils ne sont pas très nombreux mais ils abritent à leur pied tout un tas de petits arbres auxquels ils font un peu d'ombre mais qui ont tout de même de la lumière. Le problème si tous les arbres étaient si hauts et grands, d'abord ils seraient couverts de chancres et de champignons et il n'y aurait pas de place ni de possibilité pour que les petits arbres plein de sève germent, poussent et renouvellent la forêt...

hpy a dit…

Marguerite, on peut donc dire que j'ai bien choisi ma photo pour accompagner le texte?

Fifi a dit…

Une vision d'apocalypse ! :-))

Solange a dit…

Je ne crois pas que nous serons encore de ce monde pour voir ça.

Daniel a dit…

Coucou Hélène.
Les hommes vont vivre plus longtemps dans la mesure ou ils auront le temps de vieillir!!! lol
Comme ils (les hommes) inventent sans arrêt un moyen s'auto détruire, cela va faire long feu !!!!
(j'ai vu aux infos hier que les kinkins pouvaient acheter des carabines 22 à des minos de 5 ans !!! ???????)
Passe un bon weekend A + :))

Dédé a dit…

Et pour vivre aussi longtemps on aura besoin de plus de médecins et de personnel d'accompagnement... bref. pas facile à mettre en place.

Marguerite-marie a dit…

"les cons ça osent tout, c'est à ça qu'on les reconnaît" (audiard)
Il faudra des gratte ciel comme maisons de retraite...on nous parle de vivre plus longtemps mais dans quel état? Nous serons des robots à puces en plus.... et dire qu'on sera encore à nos claviers dans 50 piges et +;mais je pense qu'on aura plus de clavier, il suffira alors de penser, de regarder des fleurs avec nos yeux biotoniques et tout s'insrira sur des écrans de nos listes de bloggeurs préférés... wouah!!! paradis ou seulement purgatoire?
J'espère seulement qu'on aura trouvé le temps de faire un grand congrès pour se voir toujours jeunes...

hpy a dit…

Fifi, ou peut-être pas... ?

Solange, heureusement!

Daniel,j'ai du mal à comprendre les parents qui laissent une arme chargée à un gamin de 5 ans. Sans surveillance, en plus.

Dédé, non! On sera en bonne santé. Chin!

Marguerite-Marie, tu pourrais écrire de la SF!

Suzanne Bouchard a dit…

Belle et bonne réflexion, merci !

Grand-Langue a dit…

Plus on vit longtemps, pire sont les malheurs telles les morts accidentelles, les handicaps physiques qu'il faudra endurer plus longtemps, etc.

Immortalité? Nous sommes des mortels, c'est mieux ainsi, il faut s'en satisfaire.

Grand-Langue

Roger Gauthier a dit…

PHOTO REMARQUABLE, HÉLÈNE. Il faut bien que quelqu'un le dise, elle est magnifique.

Ceci dit, je vais me mêler de ce qui ne me regarde nullement. Ce que je dis vaut pour la France. Les Français devront se faire à l'idée de travailler plus longtemps. La retraite à 55 ans, c'est affaire du passé, même ici. La retraite à 60 ans aussi... disons qu'un plancher de 35 ans de travail à temps plein devrait donner droit à une bonne retraite, idéalement. 40 ans ? Je ne sais pas… nos problèmes ne sont pas les vôtres.

Une remarque : il doit y avoir une raison pour laquelle les Français immigrent maintenant en masse au Québec, au point où ils forment maintenant le groupe d'immigrants le plus important. Impôts élevés mais pas effrayants, taux de chômage sous les 8 pour cent (pas le Pérou mais tout de même)… et la facilité de se trouver un emploi pour la majorité.

Autre pavé : le problème des caisses de retraite est lié aux bas taux d'intérêt qui finiront bien par remonter un jour ou l'autre. Et alors le déficit des caisses, on cessera d'en parler.

Le pire, c'est que j'ai peut-être tort. Peut-être seulement. :-)))