mardi 28 mai 2013

La corvée des courses

Samedi dernier était une journée chargée, et pourtant nous n'avons pas eu le temps de faire grand chose.

Entre une visite à un ami en convalescence, un déjeuner en ville, et plein de kilomètres avalés, rien d'autre de tout ce qui aurait du être fait ne le fut, et l'heure était déjà bien avancée quand nous étions enfin de retour à la maison. Plus le temps de faire quoi que ce soit, surtout pas les courses.

Voilà pourquoi mon dimanche a commencé par les courses obligatoires. J'aurais pourtant préféré faire autre chose.

J'ai commencé par faire deux boulangeries afin de ne pas faire la queue à la première. Comme souvent le dimanche matin, il y avait une longue queue dans la rue; je ne me suis donc pas arrêtée pour la rallonger encore, et j'ai préféré faire quelques kilomètres supplémentaires - et tant pis pour la pollution - pour ne pas être obligée de patienter pendant des "heures" pour une baguette!

Quand je suis enfin arrivée au supermarché pour acheter ce qu'il nous fallait pour survivre, j'étais de mauvais poil, car le parking était plein de voitures. Je savais que j'allais faire la queue partout.

C'est là que j'ai eu une idée géniale (il faut juste qu'on arrive à la mettre en application).

J'en ai fait part au poissonnier qui m'a vendu un dos de cabillaud et qui n'était pas contre. 

J'en ai fait part à la charcutière qui me tranchait du jambon et qui était pour.

J'en ai fait part à la caissière qui la trouvait formidable, mais qui ne m'a pourtant pas fait de ristourne.

Il faut tout simplement interdire l'ouverture dominicale des magasins.  Tous les magasins.  Grands et petits.

Ainsi nous serions obligés de prendre le temps d'acheter le nécessaire au plus tard le samedi. En ne le faisant pas, il n'y aurait pas d'autre solution que d'aller au restaurant. (Ou de jeûner.)

Même les restaurateurs apprécieraient mon idée, j'en suis sûre.

8 commentaires:

SusuPetal a dit…

Esteettisesti rapistunutta seinää, tykkään tuollaisesta.

Marguerite-marie a dit…

je ne suis pas sûre car je l'ai demandé aux caissières d'intermerché à Arzon qui mont dit qu'elles étaient plutôt pour: petite prime pas désagréable pour la matinée!!!!

ELFI a dit…

6 semaines de boulangerie ouverte le dimanche!!!! je suis rentrée.. tout est fermé! bises e.

Dédé a dit…

Certaines boulangeries sont ouvertes le dimanche en Suisse. Mais les grandes surfaces sont fermées et c'est tant mieux.
Mais bien sûr, certaines personnes dénoncent ce fait et demandent l'ouverture des magasins même le dimanche. Je ne sais pas si ce serait une bonne idée.

Moi, le dimanche, je n'en fous pas une en général. Et je me vois donc mal aller faire les magasins. Déjà que je déteste faire cela la semaine...

Solange a dit…

Ici tout est ouvert le dimanche et c'est bien pratique, je me demande comment on faisait avant. On se crée des besoins.

claude a dit…

IL nous arrive, presque tous les dimanches en fin de matinée, d'aller dans un supermarché, le seul ouvert le dimanche, fait quelques emplettes pour déjeuner, lorsque je n'ai rien de prévu ou rien dans le frigo pour. Cela nous fait faire un tour en ville, où nous voyons la queue sur le trottoir devant la boulangerie (pas la seule à être ouverte, mais sans doute la meilleure). Nous, nous avons acheté une bonne baguette au pavot au supermarché qui vaut largement la baguette campagnarde du boulanger.
Je ne fais jamais les courses le samedi, trop de monde. Nous, c'est le lundi, c'est la raison pour laquelle le dimanche on a plus rien à se mettre sous la dent.

Fifi a dit…

Je trouve cela terrible pour les commerçants et leurs employés qui n'ont aucun jour de repos :-)

Peter Olson a dit…

Tu ne vues pas aussi la fermeture des restaurants le dimanche? Sinon, je connais une autre solution: Prendre sa retraite - avoir le temps, habiter une rue ou on trouve toutes les commerces y compris boulangerie dimanche matin...