lundi 11 juin 2012

Hpy embête Foufou

Il y a quelque temps je me suis amusée à mettre un ruban avec une petite clochette au cou de Foufou. Il ne l'a pas beaucoup apprécié au départ, mais s'est assez vite calmé, avant de prendre  la pose pour la photo.

Mais rassurez vous, Foufou peut de nouveau chasser ce qu'il veut, car j'ai assez vite retiré le ruban rouge et la clochette dorée de son cou, et Foufou a pu jouer à déchirer le tout. D'ailleurs, la clochette est déjà séparée du ruban. Et le ruban de la clochette itou.

13 commentaires:

Daniel a dit…

Pas fou Foufou!
Que ne-ni je ne veux point être attaché.
La fable de La Fontaine:

Le Loup et le Chien

Un Loup n'avait que les os et la peau,
Tant les chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers ;
Mais il fallait livrer bataille,
Et le Mâtin était de taille
A se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
"Il ne tiendra qu'à vous beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres, hères, et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? rien d'assuré : point de franche lippée :
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. "
Le Loup reprit : "Que me faudra-t-il faire ?
- Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants ;
Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de mainte caresse. "
Le Loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
"Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ? rien ? - Peu de chose.
- Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?
- Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. "
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.

Bonne semaine A + :))

Amalia a dit…

Kaunis kissa.

Suzanne Bouchard a dit…

Merci Daniel de nous remémorer ces si belles fables, mais les chats acceptent volontiers d'avoir un collier en autant qu'il soit plein de diamants :))))

Olivier a dit…

je le comprends, cela a de quoi rendre fou

Fifi a dit…

Bien calé dans le fauteuil le pépère ! N'a pas l'air si contrarié que ça :-)

Miss_Yves a dit…

Jolie pose!
Un jour un voisin, en promenade a sauvé Cachou d'un désastre, il était resté accroché à une branche d'arbre par son collier ( décoré d'ailleurs d'un grelot)
Ce n'était pas pour jouer à le vêtir qu'on lui avait mis ce collier, mais pour signaler que ce n'était pas un chat errant. Du coup, nous le lui avons retiré..
.Dur Dur d'être minet

Marguerite-marie a dit…

il ne faut pas qu'il avale la clochette. c'est vrai que tu l'as un rien agacé.

Thérèse a dit…

Histoire de fous... Foufou a bien sur raison mais il ne t'en veut pas puisqu'il a si bien posé pour toi. Les vengances viendront en douceur plus tard...'J'aime beaucoup le mélange des tailles de carreaux dans votre salle de bain. Les allongés vont très bien avec la forme des lavabos.

ELFI a dit…

éminence grise...

Solange a dit…

À ta place je n'aurais pas été rassurée. Il a l'air suspicieux.

Bergson a dit…

c'est à nous qu'il fait coucou de la patte ?

Robert a dit…

Il a l'air vraiment d'etre derangé :)

Mick Mather a dit…

It's easy to see that Foufou is figuring out a way to get rid of the bell ... and, sure enough, he did!