lundi 4 juin 2012

Des pallox à patates

Tout au long de l'année, plus peut-être pendant des périodes d'activité intense,  on entend parler d'accidents survenus dans le milieu agricole.

Tantôt il s'agit d'un tracteur renversé, écrasant son conducteur, tantôt c'est un père qui a reculé sur son enfant, et très souvent la cause en est de la négligence de la part de ceux qui pensent que rien ne peut leur arriver dans leur quotidien. Et pourtant...


(J'ai connu des agriculteurs victimes de trop de confiance, certains sont encore en vie, d'autres non.)

J'y pense quand je passe à coté du grand empilement de pallox à patates de ma photo, ce qui arrive assez souvent. Les deux derniers pallox reposent sur presque rien, et cela depuis plusieurs mois déjà. Bien qu'ils ne soient pas (encore) tombés, je ne trouve pas leur situation rassurante.

Dans le transport de marchandises, les chauffeurs sont obligés de suivre des protocoles de sécurité lors de chaque manutention, bien que celle-ci soit effectuée par une autre personne, et ceci dans l'intérêt de tous. Le risque d'accident est ainsi réduit, surtout pour ceux qui avaient l'habitude de ne pas faire trop attention à eux-mêmes et aux autres.

Je ne sais pas si son équivalent existe dans l'agriculture. Quelqu'un parmi vous pourra peut-être me le dire.


Je voudrais bien voir comment cela se passera quand on essayera de retirer le pallox du haut - mais de suffisamment loin pour ne pas le recevoir sur la tête!

13 commentaires:

Daniel a dit…

Coucou Hélène.
Tu as raison de raison garder, La majorité des accident vienne de l’imprudence et de la négligence...
Bonne semaine A toi A + :))

Peter Olson a dit…

Tu as raté une vocation comme agent de sécurité ! Etonnant qu’on ait pu laisser ces pallox comme ça. (Je viens d’apprendre un nouveau mot.) Et tu as raison, je me souviens, quand j’étais plus concerné, de l’absurdité des règles de responsabilité liés au chargement et déchargement des camions. … mais encore, il semble que la majorité des accidents se passe chez soi, à la maison.

Miss_Yves a dit…

Moi aussi, j'ai appris un nouveau mot.

Famu falsetissa a dit…

Onnettomuusriski on tuossa kyllä aikamoinen.

Fifi a dit…

Merci pour le gain de vocabulaire :-)
C'est joli " pallox à patates" !

Suzanne Bouchard a dit…

Oui inquiétant cette image, et ce n'est surement pas le seul exemple ! Bravo !

Solange a dit…

Je ne connaissais pas le nom de ces boites, c'est toujours ça de pris.Dans bien des accidents c'est un manque de sécurité.

Cergie a dit…

As tu pensé que tu pourrais en récupérer à défaut de pneus pour mettre dans ton jardin ? Bon j'ai vu qchose du genre en moins haut cependant à l'abbaye d'Autray dans les Vosges c'est pourquoi je te dis cela.
(J'ai connu un agriculteur qui est mort sous son tracteur, un qui a eu la cheville broyée par je ne sais plus quoi etc etc dont mon beauf qui a été écrasé par un arbre qui...)

Cergie a dit…

Et un copain de Pat 1ère année agro, en stage, sous une ligne haute tension, foudroyé 4 membres coupés, mort...

Latil a dit…

J ai connu un agriculteur qui est tombé dans sa moissonneuse batteuse , sa jambe a été prise dans le convoyeur, mais la sécurité a fonctionné. Pendant une demi heure il est resté là dedans coincé à hurler jusqu à ce qu un copain ne comprenant pas pourquoi la machine restait à la méme place est allé voire!
Bonne journée Latil

Grand-Langue a dit…

Pallox à patates. J'ignore si on a ça ici!

ce soir j'irai voir ce mot dans Antidote.

En ce qui concerne les accidents sur les fermes agricoles, ça oui, il y en a ici comme chez vous et bien souvent ces accidents sont mortels.

Grand-Langue

Jim a dit…

A crate photo

beatrice De a dit…

Sauve qui peut !