vendredi 21 octobre 2011

Fermeture annoncée


La nouvelle est tombée plus tôt cette semaine. L'usine à papier M-Real d'Alizay va fermer, faute d'avoir pu conclure un accord avec l'un ou l'autre des deux derniers repreneurs potentiels, un français et un thaïlandais.

J'ai vu l'usine à papier monter en 1989 sous le nom d'Alipap, à coté de l'usine à cellulose (pâte à papier) déjà en fonction depuis le début des années 1950, d'abord sous le nom de SIC avant de devenir Alicel, et avant de fermer l'année dernière.

Le site est ensuite passé dans les mains du suédois MoDo, puis  acheté par le finlandais Metsäliiton Teollisuus, devenu  M-Real par la suite.

A Alizay on fabrique du papier pour écriture, notamment pour faire des ramettes de feuilles A4.

Mais de ce papier, nous n'en utilisons plus beaucoup, nous envoyons nos courriers par internet pour faire plaisir à ceux qui pensent que fabriquer du papier est une des causes de la déforestation, et pourtant on utilise de moins en moins de bois pour le faire.

Il faut peut-être dire qu'il faudra malgré tout toujours utiliser aussi du bois comme matière première, car les fibres du papier recyclé ne peuvent être utilisées qu'une petite douzaine de fois avent de disparaître, devenues beaucoup trop minuscules.

Le papier pour écriture, c'est comme le papier journal, on en a de moins en moins besoin, car l'informatique, internet est passé par là.

Mais qui va payer tous ceux qui, comme le mari d'Isabel (non, Isabel n'est pas une bloggueuse), se trouveront sans emploi une fois l'usine M-Real d'Alizay définitivement fermée? Le Pôle Emploi?

Elle n'est pas belle la vie?



Il faut sans doute ajouter que les usines à papier (impression, écriture, journal) licencient, réduisent leur capacité  et ferment partout. Le cas M-Real à Alizay est loin d'être unique, il est juste plus près de moi.


20 commentaires:

ELFI a dit…

le papier se recycle..les ouvriers aussi..mais trop souvent, on les jette!

Liisa a dit…

Ikävää luettavaa nämä lakkautusuutiset. Ovat jokapäiväisiä uutisia nykyään.

Famu falsetissa a dit…

Tehtaan lopettaminen tuntuu täälläpäin olevan melkein jokapäiväinen uutinen. Surullista.

Cergie a dit…

Cela fera une bien jolie maison de retraite, non ?

Ina a dit…

Metsäteollisuuden murros on kova juttu - erityisesti Suomessa. Mutta maailma muuttuu, ja työpaikat sen mukana. Teollisuustyöläisistä on tullut tietotekniikan osaajia, vaikka kohta nekin työpaikat on menetetty Aasiaan. Hullunmylly pyörii yhä nopeammin. Kohta työtä ei ole kuin vanhusten hoitajille, mutta kuka maksaa palkat?

Miss_Yves a dit…

Désolant...

claude a dit…

Cela fait jamais qu'une usine de plus qui ferme, si je puis dire.
Je connais quinquin qui devait arrêter toute ces fermetures, empêcher notre savoir faire de partir en Chine, for example, mais malheureusement toute cela est tombé dans les oubliettes et le carnage continue.
Comme dit Miss Yves, c'est désolant.
Et ça énerve.

Daniel a dit…

Quand détenteurs de finances s'apercevront que bientôt la chine va ajuster ses prix au même niveau que l’Europe c'est une question de temps et de logique, nous nous aurons perdu tout notre patrimoine de production et tout notre savoir faire, ce sera nous le tiers monde...
Je ne le verrais sans doute pas!!! j'ai peur pour nos petits enfants.
A + :))

✾ ✿ FRANCE ❀ a dit…

je viens aussi te dire bonjour et je vais retourner m'allonger
OUI des fermetures encore et encore et je ne vois que cela ici aussi
BYE

Marguerite-marie a dit…

heureusement il y avait le bleu de tes vitraux magnifiques d'hier...la réalité est dure nous qui sommes des grands liseurs déplorons cette folie de lecture sur l'écran mais que peuvent une poignée d'irréductibles??
bises à toi.

Marguerite-marie a dit…

j'oubilais j'aime beaucoup tes pancartes avec la séparation et la synthèse.

claude a dit…

Bravo Daniel !
Je pense tout comme toi.

Mick a dit…

The cycle of life goes 'round and 'round.

Olivier a dit…

Ce qui est inquiétant, ce n'est pas la fermeture des usines à papier. De tout temps, les techniques et les produits ont changés. Ce qui est inquiétant, ce sont que les ordinateurs, tablettes et autre lectrices électroniques sont fabriqués à l'autre bout du monde...

ALAIN a dit…

Le PDG avait une résidence sympa.

Thérèse a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Thérèse a dit…

Et les exemples c'est du Reel.
Toujours l'humour grincant d'Alain qui n'a pas souvent tort...
Les indignes pourraient passer par la route menant a l'usine.

isopeikko a dit…

Maalima muuttuu joka kohdasta. Kohta saa käydä nukkumaan :)

Claudine a dit…

Tristesse et desolation ..on en a chez nous aussi !!!!!
Bonne soirée

Peter a dit…

Que la société change, c'est une chose... qu'elle change dans les conditions actuelles, c'est autre chose!