lundi 21 décembre 2009

From Marseilles to Brussels


Less than a year ago there fell about 40 cm of snow in St Sara's Marseilles, and people were happy about this unusual event.

Last week less snow than that stopped the trains going through the tunnel from France to the UK and I have heard nothing but complaints. People wanting to sue everyone, anyone.

I remember one of my years in Brussels. The cold hadn't started yet when a friend of mine took the train for Paris. He wore just a jacket, and shortly after the train had left the Brussels Midi station the weather suddenly started to change.

The train had to stop later on, the heating broke down, and of course, my friend did'nt arrive in Paris on time.

I never heard him complain. Cold, with nothing to eat, for him it was something to tell his friends and family later on.

Never the thought of sueing the company or the god of the weathers entered his mind.

22 commentaires:

hpy a dit…

I have a lot to do this morning and will not start my visits until it's all over. See you later alligator.

Miss_Yves a dit…

Cela m'agace aussi, et mon mari encore plus (géographe de formation ) d'entendre plaintes et pleurnicheries, voire revendications, à propos des contraintes liées aux intempéries -à la neige.
Habitués à vivre dans du coton , beaucoup ne sortent pas du cocon de l'irréalisme.

Miss_Yves a dit…

J'ajouterais que les médias se font un malin plaisir de relayer ces plaintes d'enfants gâtés, quand ils ne les provoquent pas !

Kari a dit…

Kaunis asettelu ja mukavat värit.

Oulussa lunta tulee juuri nyt lujasti. Tähän asti sitä on ollut vain muutama sentti. Kuulemma hyvä niin: maa on saanut rauhassa jäätyä, mikä tappaa paljon haitallista kasvustoa maaperästä.

Cergie a dit…

Dans "Pelle le conquérant" le héros de Martin Andersen Nexø marche pieds nus dans la neige idem Franck Mac Court racontait dans son autobiographie "les cendres d'Angela" les hivers dans les rues de Dublin pieds nus. Et ventre creux.
Je suis si frileuse, lire aussi les dures conditions des camps de concentration m'effraie. Des personnes ont reussi à survivre, mais quelle sélection aussi par les conditions climatiques !
En revenant de Guyane, j'ai eu l'impression d'avoir emmagasiné la chaleur et le soleil, ce fut aussi le cas lorsque je suis rentrée ado d'Afrique
Ceci dit à nos enfants qui doivent prendre la route avec leur bébé aujourd'hui ou demain (selon la météo) nous avons conseillé d'emmener des couvertures, des vivres, une lampe de poche et de faire le plein dès que le réservoir est à demi vide.

namaki a dit…

entièrement d'accord avec toi ... sans compter avec le sensationnalisme à outrance des médias qui font d'un chat errant un tigre en puissance !

Deslilas a dit…

Tout le monde n'a pas eu la chance de naître en Scandinavie ou dans les pays nordiques !

Fifi a dit…

Une belle lueur rose à l'horizon, sainte Sara y serait-elle pour quelque chose ?
:-)

hpy a dit…

Missive, cela me fait plaisir de lire que je ne suis pas seule à râler!

Kari, meillapain sataa viela rantaa ja vetta kylmille teille.

Cergie, c'est important de ne pas laisser le réservoir trop se vider.

Namaki, mes tigres sont en train de roupiller sur le canapé!

Deslilas, mon ami n'était pas scandinave. C'était un français pas râleur. (Ca existait encore à cette époque...)

Fifi, Ste Sara ou Ste Soleil. Qui sait?

Mick a dit…

Red sky at night ... :D

isopeikko a dit…

Kun odottaa jotain, vaikka lumisadetta, ja sitten sitä ei saakaan, voi iskeä suuttumus ja pahamieli.

Famu falsetissa a dit…

Olen tehnyt lumitöitä omassa pihassani tänään jo kaksi kertaa. Täytyneet ottaa urakka uusiksi vielä kerran illemmalla.

Marguerite a dit…

Toi une râleuse, tout le monde le sait, mais Miss_Yves ?
La petite famille est partie, c'est trop tard pour les dernières recommandations. Il parait que cela roule bien par là où ils sont.

(Belle photo, beaux nuages)

SusuPetal a dit…

People are so eager to put the blame on somebody else and sue, when there are mightier powers, such as weather and nature than humans.

Maybe someday nature will sue us. It should.

claude a dit…

Maudite neige !!!
Les voitures roulent tant bien que mal, plus mal que bien d'ailleurs, les trains s'arrêtent (Y a pas idée non plus de vouloir aller à Londres en pleine chute de neige !) les avions ne décollent pas.
Les routes sont impraticables et il faudrait plaindre les automboliistes qui galèrent sur la route pour aller aux sport d'hiver ! Pfff !
C'est comme quand ils partent au bord de la mer en pleine chaleur.
Moi, pour éviter tout cela je suis restée at home. Mon boss m'a donné trois jours.
Pourtant il faut que j'aille absolument en ville demain et today il reneige. Il va falloir que je fasse monter un chasse sur ma belle auto.

Daniel a dit…

Sainte Sara, la patronne des gitans, ici un bateau...lol
L'autoroute sur ta photo d'hier, un rêve sans la neige bien sur...
Bonne fête de fin d"année A +

Thérèse a dit…

Je ne sais pas si je dois "commenter" d'ici je souris bien fort... bien sur. Pas de neige à secouer...
Je me souviens d'une traversée (74/75?) en ferry France/Southampton durant laquelle la tempête s'était levée, l'ancre avait été perdue, téléphone, thés et couvertures à notre disposition. Vomissements et eau jusqu'aux chevilles. Constats multiples à l'arrivée, les véhicules sortis de leurs chaines dans les cales étaient inutilisables. Mais quel souvenir! La preuve j'en parle encore...

sirokko a dit…

Il y en a qui savent fabriquer des souvenirs, et les autres..que leur reste-t-il?

Ina a dit…

Niinpä niin, Toiset ottavat vastoinkäymiset seikkailuna, toiset taas henkilökohtaisena loukkauksena. Luulen, että ensiksi mainituilla on elämässään hauskempaa. En silti tarkoita, etteikö saisi valittaa ja vaatia silloin kun siihen on aihetta ja silloin kun valittamisella voi asiaan vaikuttaa.

Catherine a dit…

Moan, moan, moan, nous sommes un peuple de gaulois raleurs, tu sais bien....Tout ça c'est la faute à la Dhéliat.

Sar@h a dit…

Tiens un navire à mon prénom !

J'en discutais avec ma mère au téléphone, je n'ai pas souvenir d'avoir manqué le lycée à cause de la neige. Arriver en retard, oui, sûrement, mais pas d'absentéisme pour autant.

Quant à mon Pépère, il a toujours assuré la ligne Le Tréport-Rouen qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente ou sous les bombes du débarquement de Dieppe !

@ Daniel,
Sara, la noire, la Kali aurait atterri aux Saintes-Marie-de-la-Mer d'un bateau sans voile et sans rame. Peu surprenant qu'elle soit le nom d'un navire. Je ne connaissais pas ce navire.

disa a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.