mardi 8 juin 2010

Profession matelot

Victorien est matelot sur un petit bateau de pêche à St Valéry en Caux.

Si on la lui donne, il veut bien prendre la retraite à 46 ans, car sa semaine de 35 heures, il la fait en 3 jours, et il voudrait bien profiter un peu de la vie. C'est en tout cas ce qu'il dit.

Quand il n'est pas à bord du bateau, il tire les filets sur le quai. Il en a un peu marre au bout du premier kilomètre, marre aussi de ceux qui disent qu'il a la chance de se promener en mer quand il va au boulot, souvent à 4h du matin.

Victorien, il n'y en a qu'un. Voilà pourquoi il est en photo. Deux fois.

16 commentaires:

Lara Neusiedler a dit…

excellent photos!

Amalia a dit…

Tuossa ammatissa ei ainakaan saa tulla merisairaaksi :)

Nefertiti a dit…

dur metier oui...

bonne journee ;O)

Olivier a dit…

dur métier, beau reportage...mais faut pas rever ;(

Marguerite a dit…

Avant d'être matelot fallait être mousse dans les temps anciens d'il n'y a pas si longtemps.
Lire "le grand métier" de Jean Recher (édité en poche).
> l'épopée des Terre-Neuvas. Passionnant, mais technique.
(Beautiful pictures)

claude a dit…

Bien ton post précédent.
Mon Chéri fait effectivement partie des petits patrons stressés,
car la semaine de 35 heures, il ne connait, lui, il en ferait plutôt entre 55 et 60 par semaine, car il bosse souvent son jour de repos, sans compter les livraisons qu'on fait le dimanche. Et en plus du stress, lui, il a la pénibilité de porter des grosses pièces.
Moi, en tant que secrétaire, j'ai connu aussi le stress, pour diverses raison que je n'espliquerait pas, ce serait trop long.
Je suis à la bourre ce matin, je me suis legvée tard par rapport à d'habitude.

claude a dit…

Victorien a de la chance, celle d'avoir un boulot, même si celui-ci est prenant et dangereux.
Nous sommes dans un pays où certains boulots ne rapportent
rien (même mon Chéri ne gagne pas ce qu'il devrait gagner par rapport à tout ce qu'il fait).
Il ne faut pas que Victorien espère avoir la retraite à 46 ans, ce qui paraît quand même un peu utopique, même si....
Il lui faut garder courage.

Sirokko a dit…

Si on pouvait emprunter votre Victorien un chouia...

Deslilas a dit…

Un beau prénom pour un homme courageux comme le sont la quasi totalité de nos semblables qui mériteraient bien de profiter sans culpabilisation de leur retraite.

Thérèse a dit…

Victorien, il n'a pas à faire à BP (pour le moment tout du moins...) une chance pour lui.
Mais bon il a la vie dure aussi, il faut le reconnaître.

Mick a dit…

Has the Victorian retired? It looks older than 46.

Kari a dit…

Hienoja kuvia. Kalastushommia ilmeisesti?

namaki a dit…

le petit port a l'air superbe ...

Catherine a dit…

Et Victorien ne défile pas, comme la plupart dans la même situation qui aurait bien des raisons de faire connaitre leur situation pourtant. Pas le temps de protester, et pas les moyens d'une journée chomée.
Tu fais bien de lui "donner la parole".

Marie-Noyale a dit…

Il a un joli prenom ce petit matelot et le sourire !!
Pourtant cela ne doit pas etre facile de raccomoder ou "ramander" ces filets quand ils ont des petits trous!!

Kutuharju a dit…

EN edes tiedä mitä Victorian on, ellei puhuta englantilaisesta aikakaudesta. Mutta kaveri näyttää aika nuorelta päästäkseen eläkkeelle. Ehkä tahtoo jäädä, jotta voi tehdä sit eläkkeellä sitä samaa: seilata edelleen..