mercredi 16 novembre 2011

Morosité


Voilà arrivée l'époque de l'année où il fait le plus souvent nuit noire quand je pourrais  enfin sortir respirer un peu.

Je me demande seulement si cela vaut la peine de sortir à ce moment-là, ou si je ne suis pas aussi bien vautrée dans mon canapé,  en train de zapper entre des programmes télé plus idiots les uns que les autres.

La morosité ambiante est en train de m'atteindre - il n'y a que les informations qui arrivent à m'intéresser. 


Quand ça va mal (car on ne peut pas dire que ça va bien de par le monde), on a au moins le plaisir de râler contre tous ceux et toutes celles qui ne partagent pas votre opinion. 


Peu importe qui a tort, et qui a raison. (Comme si on pouvait le savoir...)

***

Bon, je m'en vais faire à manger avant d'aller m'installer dans le canapé.  Et avant toute autre chose, j'éteins l'ordinateur jusque demain matin.

14 commentaires:

Suzanne & Roger a dit…

L'automne et surtout le moment où on change l'heure est probablement le pire moment de l'année, mais les fêtes nous aide à passer au travers et surtout le moment où la fonte de la neige commence, il me semble que je commence à revivre avec la fonte des neiges ! Bravo pour cette image floue !

Ina a dit…

Tähän aikaan vuodesta ilma alkaa olla yhtä synkkä kuin EU:n taloustilanne. Enää ei edes tiedä mitä mieltä asioista voisi itsekään olla kun poliitikotkin vain kertaavat mitä virheitä on tehty, miten huonosti asiat ovat ja miten huonosti ne vielä tulevat olemaan. Kukaan ei osaa kertoa, mitä pitäisi tehdä, motkotetaan vain ja ollaan jälkiviisaita. Lähestyvät presidentin vaalit Suomessa eivät sitä paitsi mitenkään tunnu edistävän analyyttistä ja rehellistä ajattelua.
Kiva kuva muuten! Sopivasti valoa synkkyyden keskellä.

Fifi a dit…

Demain est un autre jour, Hyp :-)

SusuPetal a dit…

Tykkään tästä kuvasta.

Thérèse a dit…

Bon tu as l'air de rouler des choses dans ta tete aujourd'hui et le flou n'arrange en rien les pensees.
Un nouveau projet peut-etre dans la maison, un p'tit coup de ketchup en apperitif? Une escapade dans un musee d'art? Une bande dessinee au coin du feu?

maya l'abeille a dit…

Dis toi bien, ma soeurrrr, qu'ici au Nord (et mm que la neige n'est toujours pas tombée-et justement pour celà d'ailleurs..)les journées sont encore plus courtes et sombres que chez toi là-bas là-bas loin-loin.
bises d'abeille ;)

claude a dit…

Ben alors, Hélène ! Un p'tit coup de mou ?
Dommage que Fécamp soit si loin d'ici, j'irai papoter avec toi pour te remonter le moral.
Même si tout est morose, il faut voir la vie en rose. Il faut voir le soleil là où il n'y en a pas et tout va.
Bises.

Marguerite-marie a dit…

comment peux-tu être morose quand tu fais de si belles photos, je viens de dérouler tes massages que je n'avais pas eu le temps de regarder...C'est vrai que parfois la grisaille ambiante n'est pas revigorante mais veux-tu que je t'envoie quelques photos perso de pas loin de chez toi?
Bises

ALAIN a dit…

Une période où on a envie de rentrer dans sa coquille.

Claudine a dit…

Passage obligé pour mieux revivre ...
bises

Peter a dit…

Pas facil de rester optimiste mi novembre et dans l'ambiance générale actuelle, mais il faut essayer! ... peut-être autrement qu'en regardant la télé! :-)

Daniel a dit…

Promotion Canapé...
Caille sur canapé...
Remarque bien je n'ai à aucun moment mentionné le nom de Bécasses alors qui si tu ouvre un dictionnaire les Bécasses son très prisées des gourmés.
A + :))

Mick a dit…

I love this photograph, Hélène. It was well worth it to go out in the gloom.

ELFI a dit…

je me jette dans mon travail...
en attendant les jours qui croissent!
vive le printemps!
bises e.