vendredi 5 août 2011

Merci Claude

Je n'avais pas l'intention de bloguer aujourd'hui, mais une lettre vient d'arriver par le courrier traditionnel.

C'était une lettre de Claude dont l'accès internet est HS - ce qui explique son absence du blogosphère, mais pas la mienne.

Mon absence par intermittence ne s'explique pas, ni mon oubli de souhaiter un joyeux anniversaire à Jeanine (qui ne blogue pas) et de dire Grattis på födelsedagen à Bosse, qui lui blogue en suédois.

Je dois manquer d'inspiration, de photos et de je ne sais quoi. Ou dirais-je comme Kurt Wallander qu'il y a un temps pour tout? Un temps pour vivre et un temps pour mourir, un temps où on prend le temps de s'amuser devant son PC, et un temps pour autre chose, dont le boulot.

C'est bon de recevoir de temps en temps un rappel en forme de lettre manuscrite (quoique tapée à la machine informatique et ensuite imprimée), et de voir que l'amitié que nous partageons tous à travers de nos blogs n'est pas que virtuelle.

Nous sommes des êtres réels, avec nos forces et nos faiblesses. Nous pouvons être généreuses (comme Claude), égoïstes (je ne cite pas de nom, mais un égoïste pense d'abord à soi-même, alors à qui puis-je penser sinon à moi-même?).

Je n'avais pas l'intention de bloguer aujourd'hui, j'ai du courrier (de travail) en retard, mais pas tellement envie de m'en occuper. Je voudrais partir à l'aventure pendant un long weekend, mais demain Bernard va venir s'occuper de la cuisine, et dimanche nous allons fêter les trois ans de la sœur aînée de Lilou.

Alors pas de départ pour des aventures mais encore métro, boulot, dodo sans prendre le métro, ce qui réduit d'autant les voyages!

Merci Claude, et bons coquelicots! (Je retourne à mon courrier...)

13 commentaires:

Suzanne & Roger a dit…

oui une magnifique image et des fleurs à faire rêver, merci d'avoir pris le temps de blogger. Bye !

claude a dit…

Coucou Hélène !
Me revoilou !
Je ne sais pas pourquoi mais je suis fan des coquelicots depuis que je suis toute petite. Je te remercie de ton merci et à mon tour, je te dis merci.
Tu parles d'une histoire, toi. C'est à cause d'un téléphone tout neuf que nous avons acheté lundi dernier, c'est lui qui planté ma connection, Une m... quoi ! fabriquée en Chine.
A DEMAIN !

ELFI a dit…

je confesse..en ouvrant kurt wallander sur ton lien ..j'ai fermé la fenêtre illico presto..trop à lire pour une journée de travail comme la tienne.. :))

Mick a dit…

I've never seen an episode of Wallander where he wasn't confused, tired, misdirected and up to his neck with mystery, murder and mayhem. The poppies, on the other hand, appear quite happy without email, snail mail, visitors, workmen or anything at all - except sunshine and a bit of rain. :)

Hogrelius a dit…

Tack ska du ha, det har varit en dag med många telesamtal och skrivna meddelanden. Hur ska det då bli när jag fyller 70??

namaki a dit…

Bon, ça arrive que l'envie de bloguer s'ammenuise mais l'étincelle est toujours là car nous sommes des êtres de partage ... et puis si tu ne voyage pas cet été tu peux encore voyager au travers de nos blogs ;-)

Trotter a dit…

Bonjour Hélène! Il semble que tout le monde est parti en vacances… Mais il faut que quelqu’un reste… ;) Alors, je vois que tu es là...

Maintenant il n'y a que des lettres des banques et quand même...

Blogtrotter Two se prépare pour partir de St. Florent… Amuse-toi et aie un magnifique week-end!!

lyliane a dit…

Avec ce temps pourri, tu es bien mieux chez toi à travailler !!!
Michel prend quelques jours en Septembre, viens quand tu veux. bises

♫ Florian ♪ a dit…

que c'est beau

Thérèse a dit…

De bien jolis coquelicots avec le soleil qui va si bien avec. Et puis en plus de nouvelles bien concretes de Claude tu as le passage de Lyliane sur ton blog... une journee a cadeaux.
Respire a fond et reconmmence...

Simpukka a dit…

Aivan ihana, raikas kuva.
Olen kirjeenvaihdossa lastenlasteni kanssa. He kirjoittavat käsin ja lisäävät piirustuksia kirjeisiinsä, vievät itse kirjeet postiin. Luen ne monta kertaa läpi ja säilytän aarre-arkussani.

Marguerite a dit…

Un coquelicot ne fait plus le printemps, rien ne va plus tout fout le camp !

Solange a dit…

Je crois que c'est un sentiment que l'on éprouve surtout l'été, il y a tant à faire et un besoin de relaxer. Bon début de semaine.