mardi 27 mai 2014

Qui va piano...

On peut, il me semble, voir que le terrain est en pente sur la gauche de la photo. La pile de bois descend vers le terrain voisin.

Avant, plus on se déplaçait vers la droite de la photo, plus le terrain descendait. Maintenant ce n'est pas plat, mais presque. 

Je ne compte plus le nombre de brouettées d'argile et de marne déplacées par le pauvre DD à ces moments de liberté. Liberté sous condition de bosser...

Quelques touffes d"herbes poussent là où je vais étaler du gros gravier, comme je l'ai déjà fait autour du pot récupéré chez le Bouc.

Lui est sa femme Brigitte voulaient s'en débarrasser, et je pense qu'ils étaient bien contents quand DD l'a mis dans notre voiture. Il faut dire qu'il est lourd, très lourd même, étant sans doute fabriqué en béton ou quelque chose de similaire.

Je lui ai juste donné une couche de peinture non uniforme afin de le rajeunir un peu, avant d'y planter des bulbes de glaïeuls sous les pétunias achetés pour l'occasion.

La boule dorée à sa gauche fait partie de la déco. Celui qui tente de la soulever sera probablement étonné par son poids. Elle ne s'envolera pas facilement.

La terrasse prend forme. Elle est loin d'être prête, mais on peut déjà s'y promener. 

Plus les travaux avancent, plus je me rends compte que mon idée initiale sera modifiée tout au long de ces travaux. Je vois déjà les inconvénients d'un talus qui deviendrait de plus en plus haut, si la terrasse continuait en ligne droite vers la "forêt". Il va donc falloir en modifier le tracé, ou en faire deux!

Mais j'ai le temps. Le temps de cogiter, de changer d'avis, de visualiser les choses sur mon écran intérieur.  Quelle chance qu'aucune entreprise n'ait voulu venir faire les travaux, car à faire trop vite, je les aurais sans doute ratés.

Aujourd'hui je suis contente de ce qui a déjà été fait.

13 commentaires:

hpy a dit…

Excusez moi de ne pas passer vous voir, le travail prend toujours beaucoup de mon temps. Pas le travail de terrassement, c'est trop dur, mais le travail au bureau avec les clients, le personnel, et, surtout, toutes ces choses qu'il faut faire, qui ne rapportent rien, mais qui ont été décidées par les décideurs qui n'ont pas encore appris, à ce qui me semble, que les entreprises, grandes et petites, ont comme but de faire des bénéfices, et non des statistiques.

Alain a dit…

Ta glycine est bien jolie. Quelque fois, il faut aussi laisser la nature reprendre ses droits...quand au but des entreprises privées, le moins que l'on puisse dire est que tout le monde n'est pas d'accord sur la question.

hpy a dit…

Alain, j'invite donc tous ceux qui estiment qu'une entreprise est faite pour faire des statistiques inutiles, de venir me donner un coup de main gratuitement. Je les considérerais comme des entrepreneurs individuels, soucieux de mon bien-être et pas de leurs sous.

claude a dit…

Nous on se prend le chou avec l'éco taxe sue le mobilier. On nous dit toujours qu'on va nous alléger l'administratif pour nous en recoller d'autre.
Donc, vos travaux avancent. Ceux de mon Chéri sont finis pour cette année. Je t'enverrai des photos.
Le pot a du pot de vous avoir trouvés.
Bon courage pour tout.

Catherine a dit…

Chez Hélène, à la Saint Augustin,
Des oeufs en or massif décorent le jardin.

Daniel a dit…

Coucou Hélène.
Tu sort si peu de ton hivernation que je loupes la plus par de tes publications !!
Passe une bonne journée.
A + ;o)

Solange a dit…

J'aime ton coin jardin sur cette photo.

Solange a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
KooTee a dit…

Teillä on jo hyvin hyvin vihreää.
Meillä putosi lämpö yhdessä yöss yli 20 astetta. ;(

Thérèse a dit…

Je suis sure que tu sais prendre quelques minutes pour te changer les idees et voir avec un nouveau regard ce coin de terasse.
Prendre un pot et surtout ne pas perdre la boule.
Quand aux statistiques, avis aux professionnels de passage... :-)

Bergson a dit…

ça prend forme
bon courage pour les lombaires de DD

Marguerite-marie a dit…

bravo! mais quel travail... il a porté cet immense pot tout seul?

bon courage pour la suite et pour toute la paperasse qu'on exige

Miss_Yves a dit…

Heureusement qu'il y a des fleurs pour récompenser ce travail de forçat!